Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Trois gilets jaunes de Besançon condamnés pour outrage au ministre de l'Intérieur

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Trois gilets jaunes de Besançon écopent de peines d'amendes par le tribunal correctionnel de Besançon. Le délibéré a été rendu ce mercredi. Ils sont condamnés pour avoir traité le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, d'assassin pendant sa visite en mars.

Le,procès a mobilisé les gilets jaunes, le jour de l'audience.
Le,procès a mobilisé les gilets jaunes, le jour de l'audience. © Radio France - Virginie Vandeville

Besançon, France

Trois gilets jaunes sont condamnés à des peines d'amende pour outrage au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Le tribunal correctionnel a rendu son jugement ce mercredi après-midi, deux semaines après le procès.

Deux gilets jaunes écopent de 1.500 euros d'amende avec sursis pour outrage et rébellion. Le troisième est, lui, condamné à 1.000 euros d'amende pour outrage. 

Ils sont condamnés pour avoir lancé des slogans "Castaner assassin !" pendant la visite du ministre à Besançon le 13 mars. Le procureur avait requis deux mois de prison avec sursis et l'avocat de la défense demandait la relaxe, en dénonçant un procès politique.