Faits divers – Justice

Trois heures de violences urbaines à Romans-sur-Isère samedi soir

Par Stéphane Milhomme et Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu lundi 28 septembre 2015 à 16:33 Mis à jour le lundi 28 septembre 2015 à 17:10

La Mairie de Romans sur Isère dans la Drôme et sa police municipale.
La Mairie de Romans sur Isère dans la Drôme et sa police municipale. © Radio France - Stéphane Milhomme - Radio France

Vingt jeunes alcoolisés ont caillassé des voitures samedi soir au quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Ils avaient disposé des poubelles au milieu de la rue pour ralentir les conducteurs et s'en prendre aux véhicules. Deux personnes ont été légèrement blessées.

Ces violences gratuites ont démarré vers minuit samedi soir dans l'avenue du maquis. Une vingtaine de jeunes très alcoolisés et pour la plupart le visage dissimulé par des capuches ont décidé de s'en prendre aux voitures qui passaient. Ils ont jeté des poubelles au milieu de l'avenue afin d'obliger les conducteurs à ralentir pour mieux atteindre les voitures. Ils ont aussi porté des coups de pied ou de barre de fer contre les portières. Deux passagers d'une voiture ont été légèrement blessés par des éclats de verre. Depuis samedi, neuf conducteurs de voitures caillassées sont venus porter plainte.

Policiers et bâtiments municipaux pris pour cible

Les vitres d'un véhicule de police ont également été brisées. Il a fallu l'intervention d'une dizaine de policiers de Romans et des renforts de Valence pour ramener le calme samedi vers 3 heures du matin.Ce groupe de jeunes s'en est aussi pris à la mairie annexe. Des portes et des vitres ont été caillassées tout comme sur l'immeuble le Balzac qui est le siège de l'office HLM Habitat Pays de Romans-sur-Isère. La mairie a annoncé qu'elle allait porter plainte.

Le maire réclame plus de policiers

A priori, aucune autre raison à cette flambée de violence qu'une soirée trop arrosée pour ces vingt jeunes. Dimanche soir des effectifs de police venus de Valence ainsi que de la compagnie d'intervention de Lyon étaient positionnés préventivement à la Monnaie pour éviter tout nouveau débordement violent . Le quartier est resté calme. Mais Marie-Hélène Thoraval , maire de Romans-sur-Isère, en profite pour demander à nouveau des renforts d'effectifs pour le commissariat de sa ville auprès du ministère de l'Intérieur. Elle estime qu'il n'y a pas suffisamment de policiers nationaux à Romans compte tenu de la taille de la ville.