Faits divers – Justice

Trois arrestations après la mort d'un octogénaire marseillais, agressé pour sa chaîne en or

Par Thibault Maisonneuve et Corrine Blotin, France Bleu Provence et France Bleu jeudi 15 septembre 2016 à 11:52

La police a arrêté 3 hommes après l'agression et la mort d'un homme de 80 ans pour un vol de collier en or
La police a arrêté 3 hommes après l'agression et la mort d'un homme de 80 ans pour un vol de collier en or © Maxppp -

Trois hommes ont été arrêtés après l'agression d'Eugène Griot le 31 août dans le quartier des Camoins à Marseille. L'octogénaire était mort des suites de ses blessures, soulevant une vague d'indignation.

Les trois auteurs présumés de l'agression mortelle d'un octogénaire le 31 août à Marseille ont été arrêtés, indique ce jeudi matin la police. Eugène Griot, 80 ans, avait été battu à mort par des individus qui voulaient voler sa chaîne en or dans le 11e arrondissement de Marseille.

Deux suspects, âgés de 19 et 34 ans, ont été arrêtés les 9 et 13 septembre à Vitrolles et aux Pennes-Mirabeau. Un troisième, âgé de 19 ans, a été interpellé ce jeudi matin dans une cité du 15e arrondissement de Marseille.

Travesti en femme pour échapper à la police

Selon des informations de France Bleu Provence, ce troisième suspect était caché dans un sac de sport, recouvert de vêtements, le crâne rasé et les ongles vernis. Il envisageait de se travestir en femme pour échapper aux policiers.

Ces interpellations sont le fruit de deux semaines de travail acharné par les enquêteurs. Les policiers ont procédé à des enquêtes de voisinage, des prélèvements, des analyses vidéo ainsi que de la surveillance de téléphones.

Eugène Griot avait été roué de coups par trois hommes à proximité de son domicile, dans le quartier tranquille des Camoins à Marseille. Cette agression avait soulevé une immense vague d'émotion dans le 11e arrondissement de la ville.

263 vols de bijoux à l'arraché à Marseille depuis janvier

Depuis le début de l'année, la police a recensé à Marseille près de 263 vols de bijoux à l'arraché. Une recrudescence qui s'explique par la hausse du cours de l'or : +380% en 10 ans.