Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune décédé et deux autres grièvement blessés dans une bagarre à coups de couteau à Fameck

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu, France Bleu Sud Lorraine

Une violente bagarre, ce mercredi, entre deux bandes de Fameck et d'Uckange. Trois jeunes ont été hospitalisés dans un état grave après des coups de couteau. Un mineur de 17 ans est finalement décédé dans la soirée annonce le maire de Fameck Michel Liebgott.

Gendarmerie (photo illustration)
Gendarmerie (photo illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Fameck, France

Ce mercredi, un adolescent de 17 ans est mort et deux autres jeunes ont été grièvement blessés à Fameck par des coups de couteau. Selon nos informations, la bagarre, sans doute liée à un trafic de drogue, a éclaté vers 15h30, lorsqu'une bande d'Uckange est arrivée dans le secteur du club de prévention de Fameck, à côté du terrain de football de l'Entente sportive, à proximité de l'avenue Jean Mermoz.

Gros déploiement de gendarmerie à Fameck et Uckange, au moins pour la nuit

L'altercation s'est ensuite poursuivie sur le parking de la cité des sports. C'est là que les pompiers ont retrouvé, un peu plus tard, un jeune homme de 17 ans avec plusieurs plaies liées à des coups de couteau, dont une au cœur. Il est décédé dans la soirée à l'hôpital. Deux autres jeunes, qui connaissent la première victime, ont été emmenés par des personnes présentes sur place à l'hôpital de Hayange, puis transférés à Mercy. C'est d'ailleurs un jeune sapeur-pompier volontaire de Fameck qui a prodigué les premiers secours.

Désormais, l'enquête démarre, alors que les forces de l'ordre craignent d'autres débordements. Un gros déploiement de gendarmerie est prévu à Fameck et Uckange, pour cette nuit de mercredi à jeudi. Les gendarmes sont à la recherche d'au moins un suspect.