Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois jeunes mis en examen après la mort de Malik

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Trois jeunes, en garde à vue depuis dimanche, ont été présentés à un juge d'instruction ce mardi soir, à Valence (Drôme). Une information judiciaire pour assassinat a été ouverte. Le meurtrier présumé a été placé en détention provisoire.

Le palais de Justice de Valence dans la Drôme, avril 2015.
Le palais de Justice de Valence dans la Drôme, avril 2015. © Radio France - Stéphane Milhomme

Une information judiciaire pour assassinat a été ouverte ce mardi, après la mort de Malik. Ce jeune homme de 17 ans, habitant de Saint-Paul-Trois-Châteaux, a été tué, poignardé, dans la nuit de vendredi à samedi, à la sortie d'une discothèque, à La-Baume-de-Transit, dans le Sud Drôme. Trois personnes sont mises en cause.

Un mineur mis en examen pour assassinat

**** Il s'agit de trois Montiliens: l'auteur présumé des coups de couteau (un jeune de 17 ans), son complice de 19 ans, et un troisième homme âgé de 20 ans (le chauffeur d'un véhicule qui a facilité la fuite des deux autres). Une quatrième garde à vue a finalement été levée mardi, dans la journée.

Les trois jeunes, eux, ont été déférés au parquet, qui a ouvert une information judiciaire, avec la qualification la plus grave : assassinat, complicité d'assassinat et recel de malfaiteurs (pour le conducteur).Le procureur de la Drôme, Alex Perrin, penche donc pour la préméditation. Ces garçons et leur victime se connaissaient, mais ils ne s'entendaient pas. Un conflit personnel, dû apparamment à un contentieux plus ancien. La piste d'un différend à propos d'un trafic de drogue n'est plus privilégiée par la justice.

Touché en plein cœur

Vers deux heures du matin, samedi, Malik a reçu plusieurs coups de couteau... dont un mortel, droit au cœur.

Ce mardi, en fin de journée, les trois hommes ont été présentés au juge d'instruction, à qui le parquet a demandé le placement en détention provisoire pour deux d'entre eux : l'assassin présumé et son complice.

Finalement seul l'auteur des coups de couteau a été écroué. Les deux autres, libérés, ont été placés sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess