Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cambriolage mortel à Breuilpont dans l'Eure : trois personnes mises en examen

vendredi 17 novembre 2017 à 14:57 Par Coralie Moreau, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Trois hommes originaires d'Elbeuf ont été interpellés ce mardi et mis en examen ce vendredi à Evreux, après un cambriolage le 19 juin dernier à Breuilpont, dans l'Eure. La mère et les deux filles avaient été séquestrées. Le père était décédé.

La section de recherche de la gendarmerie a interpellé trois hommes orginaires d'Elbeuf ce mardi
La section de recherche de la gendarmerie a interpellé trois hommes orginaires d'Elbeuf ce mardi © Maxppp - Alexandre Marchy

Cette nuit-là, le 19 juin 2017, plusieurs hommes cagoulés pénètrent dans la maison familiale à Breuilpont, dans l'Eure. Il est 3h du matin. Ils se présentent comme des membres du GIGN venus pour un contrôle fiscal et recherchent en fait de l'argent.

Ils séquestrent la mère et ses deux filles, âgées de 17 et 21 ans, dans une chambre à l'étage et restent en bas, avec le père. A leur départ, le retraité est retrouvé mort, victime d'une crise cardiaque, son corps présente des marques de violences.

Après 5 mois d'enquête, les gendarmes de la section de recherche de Rouen aidés des brigades de Louviers et de Pacy-sur-Eure identifient plusieurs personnes.

Mardi, trois hommes originaires de la région d'Elbeuf sont interpellés et placés en garde à vue. Ils ont été mis en examen ce vendredi pour tentative d'extorsion, coups mortels et séquestration. Ils risquent la réclusion criminelle à perpétuité. Un quatrième homme est toujours en fuite et activement recherché.