Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois mois après un carambolage mortel, un bistrot de Villefontaine est contraint de fermer

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Le 26 février dernier, à Bourgoin-Jallieu (Isère), un couple de retraités était tué dans un carambolage provoqué par un gendarme ivre au volant. Trois mois plus tard, le bar-restaurant de Villefontaine dans lequel il s'était alcoolisé, doit fermer pendant deux mois sur décision administrative.

Le bar-restaurant qui a fait l'objet d'une enquête administrative est situé au village de marques de Villefontaine (Isère).
Le bar-restaurant qui a fait l'objet d'une enquête administrative est situé au village de marques de Villefontaine (Isère). © Radio France - Céline Loizeau

Trois mois après l'accident qui a couté la vie à un couple de retraités à Bourgoin-Jallieu (Isère), un bistrot de Villefontaine est contraint de fermer pendant deux mois, par décision administrative. Il est reproché à l'établissement d'avoir continué à servir le gendarme qui a provoqué cet accident mortel, alors qu'il était en état d'ivresse manifeste.  

Un an et demi de prison ferme pour le gendarme

Le 26 février dernier, ce gendarme de 35 ans qui n'était pas en service au moment des faits, avait passé l'après-midi à boire dans un bar-restaurant du Village de marques de Villefontaine. Pendant 6 heures, avec quatre collègues, ils avaient parlé de leur vie, du boulot, tout en buvant 3 litres de bière.

En sortant de cet établissement, il avait pris le volant avec 2,54 grammes d'alcool par litre de sang. Le gendarme avait provoqué un carambolage impliquant six voitures et provoquant le décès de Geneviève et Florencio Duron, sur une 2x2 voies de Bourgoin-Jallieu. 

Deux jours plus tard, le gendarme était jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu, il avait écopé de trois ans de prison dont un an et demi ferme et avait été écroué.

Deux mois de fermeture pour le bistrot

Le bar-restaurant dans lequel il avait consommé faisait l'objet d'une enquête administrative. Cette procédure, engagée par la sous-préfecture de la Tour du Pin, a abouti. L'établissement qui a continué à servir le gendarme-chauffard doit fermer pour deux mois. D'après le Dauphiné libéré, le gérant entend déposer un recours contre cette fermeture.

Dans cette affaire, les enfants du couple de victimes ont également porté plainte contre les quatre collègues du gendarme, pour "homicides involontaires" et "non-empêchement de ce délit".

À LIRE AUSSI - Bourgoin-Jallieu : après la mort tragique d'un couple de retraités, leurs enfants en appellent au ministre de la Justice

À LIRE AUSSI - Un gendarme condamné à 18 mois de prison ferme après avoir provoqué un carambolage mortel, ivre au volant

À LIRE AUSSI - Bourgoin-Jallieu : un couple décède dans un carambolage, un gendarme en garde-à-vue

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu