Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

VIDÉO - "Trois mois insoutenables sans toi", le message déchirant de la maman de Maëlys sur Facebook

mercredi 29 novembre 2017 à 11:23 Par Virginie Salanson, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Trois mois après la disparition de la petite Maëlys dans le Nord Isère, sa maman, Jennifer Cleyet Marrel, vient de diffuser une vidéo émouvante sur sa page Facebook. On y voit des photos de la fillette disparue, lumineuse, souriante, heureuse et un message "Ton combat c'est notre combat".

Maëlys a disparu sans laisser de trace depuis le 27 août dernier, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère.
Maëlys a disparu sans laisser de trace depuis le 27 août dernier, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. - © Jennifer Cleyet Marrel

Une chanson sur l'absence et des photos du bonheur passé où l'on voit une fillette rayonnante. La vidéo mise en ligne par la maman de Maëlys sur sa page Facebook, dimanche dernier, crève le cœur. Depuis la disparition de la fillette, dans la nuit du 26 au 27 août, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, ni ses parents, ni personne n'a eu de nouvelles de Maëlys.

"Les questions sans réponse, c'est le pire"

Trois mois sans nouvelles et une absence "insoutenable" écrit sa maman sous sa vidéo de deux minutes, avant de poursuivre "Ton combat c'est notre combat. On sera toujours là pour toi". Au son de la chanson "Si t'étais là" de Louane, des photos de Maëlys défilent : elle apparaît, souriante, au soleil, chez elle, en train de tirer la langue, tout bébé ou encore en voyage avec ses parents. Chaque cliché déborde de joie de vivre, rendant encore plus poignants les quelques messages de la vidéo "notre rayon de soleil", "tu nous manques", "on t'aime" ou encore "la vérité pour Maëlys".

Depuis sa publication, la vidéo a été vue plus de 50.000 fois et partagée près de 3.000 fois. Ce témoignage, vibrant d'amour, est aussi un appel, encore, au principal suspect, " [... ] Je sais que t'es là pas loin, même si c'est fou. Les fous c'est fait pour faire fondre les armures [...]".

Depuis son arrestation et sa mise en examen, début septembre, pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans", le principal suspect, Nordhal L., n'a pas encore été entendu par les juges d'instruction. Son avocat a demandé la nullité des premières auditions de son client, lors de sa première garde à vue. Ces auditions auraient dû être filmées, dans le cadre d'une enquête criminelle, mais elles ne l'ont pas été.

La justice devrait se prononcer jeudi sur cette requête.

  - Radio France
© Radio France - Denis Souilla

À lire aussi