Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois Montpelliérains poursuivis par JCDecaux pour avoir remplacé des pubs par des messages pro-migrants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Trois personnes sont convoquées ce vendredi matin au tribunal de police de Montpellier pour "dégradation légère" de panneaux publicitaires JCDecaux en juin 2017. Elles avaient remplacé les publicités par des affiches de solidarité en faveur des migrants.

Les panneaux JCDecaux "dégradés" à Montpellier
Les panneaux JCDecaux "dégradés" à Montpellier - Cécile Casagrande

Montpellier, France

Un rassemblement est prévu ce vendredi matin (8h30) devant le tribunal de police de Montpellier, place Pierre Flotte , en soutien à Julien, Sarah et Cécile, trois militants pour la cause des migrants. En juin 2017, ils avaient mené une action de désobéissance civile dans les quartiers Gambetta et Clemenceau. 

Aux arrêts de tramway et de bus, des dizaines de panneaux publicitaires JCDecaux avaient été  ouverts avec une clef passe-partout, les affiches commerciales avaient été retirées  soigneusement  et remplacées par des messages pro migrants : " Libre circulation pour les peuples, l'asile est un droit" . 

Ils désapprouvent la politique migratoire actuelle

"On voulait ainsi dénoncer le décalage entre les montants colossaux des recettes publicitaires et l'argent alloué à l'accueil des migrants  et aussi la multiplication insupportable de ces panneaux qui poussent à la surconsommation" explique Cécile Casagrande l'une des trois militants poursuivis.

Cécile Casagrande l'une des trois militants poursuivis

"La multiplication de ces panneaux dans nos rues poussent à la surconsommation" Cécile Casagrande

Un témoin a appelé la police, les trois militants se sont retrouvés au commissariat et puis JCDecaux a porté plainte. Une plainte qui leur vaut aujourd'hui cette convocation au tribunal de police."Une action de désobéissance civile légitime mais pas légal" selon eux. Ils risquent une contravention. 

Reportage de Sébastien Garnier