Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois morts dans la nuit de jeudi à vendredi sur les routes des Pyrénées-Orientales

vendredi 3 mars 2017 à 6:25 Par Simon Colboc, France Bleu Roussillon et France Bleu

Trois personnes sont décédées dans la nuit de jeudi à vendredi dans les Pyrénées-Orientales lors de deux accidents de la route. L'un sur la D900, au nord de Perpignan, l'autre au sud sur la voie rapide entre Argelès et Perpignan.

Ilustration d'un accident de nuit
Ilustration d'un accident de nuit © Maxppp - Arnaud Beinat

Deux accidents et trois morts à quelques minutes d'intervalle cette nuit dans les Pyrénées-Orientales. Le premier accident s'est déroulé vers 2h30 sur la D 900 au nord de Perpignan, en direction de Narbonne. Deux véhicules se sont percutés juste après la station-service Esso, devant le garage Renault Trucks.

Dans une des voitures, une Citroen AX, un homme de 63 ans et une femme de 58 ans qui n'ont pas survécu. Le conducteur de l'autre voiture, un 4x4 Volkswagen Touareg, un homme de 26 ans, lui n'est pas blessé. Les deux voitures circulaient dans le même sens mais on ignore les circonstances précises de cet accident. Des analyses toxicologiques sont en cours.

Quelques instants plus tard, à 3h00 du matin, une piétonne de 42 ans a elle été fauchée sur la voie rapide (D914) entre Perpignan et Argelès-sur-mer, à hauteur de Théza. D'après les éléments de l'enquête, cette habitante de Perpignan faisait du stop au beau milieu de la nuit.

Le véhicule qui l'a percuté ne n'est pas arrêté. C'est un témoin de l'accident qui a donné l'alerte. Evidemment, le conducteur est ce matin activement recherché par les gendarmes.