Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Trois morts dans un incendie cité des Flamants, dans les quartiers Nord de Marseille

Un dramatique incendie s'est déclaré ce samedi matin autour de 5h30 dans la cité des Flamants à Marseille. Trois habitants sont morts en essayant d'échapper aux flammes.

Les marins-pompiers à la cité des Flamants à Marseille Les marins-pompiers à la cité des Flamants à Marseille
Les marins-pompiers à la cité des Flamants à Marseille © Radio France - Clémentine Sabrié

C'est une véritable tragédie qui s'est déroulée ce samedi matin cité des Flamants dans le 14e arrondissement de Marseille. Un incendie a surpris les résidents autour de 5h30. Le feu a pris dans les parties communes du bâtiment appartenant au bailleur social 13 Habitat. Le bilan est au moins de 13 victimes dont trois sont décédées.

Publicité
Logo France Bleu

Trois personnes sont mortes en sautant de l'immeuble

Plusieurs personnes ont sauté de l'immeuble pour tenter d'échapper aux flammes et trois d'entre-elles sont mortes, elles auraient sauté du 8e étage. L'une des victimes aurait sauté avec un nourrisson aux bras, le bébé en serait sorti vivant. Un enfant de deux ans et demi et trois autres personnes sont en état d'urgence absolue selon la mairie de Marseille. Huit autres ont été intoxiquées, selon la préfecture de police.

Au fenêtres des immeubles, on aperçoit encore à la mi-journée les draps noués entre eux qui pendent aux fenêtres, tentative des habitants pour évacuer eux-mêmes les appartements.

Des draps noués aux fenêtres, tentative des habitants pour évacuer le bâtiment © Radio France - Clémentine Sabrié

Des appartements en majorité squattés par des sans-papiers nigérians

L'origine de cet incendie fait l'objet d'une enquête, dont les premiers éléments révèlent qu'il y a eu deux départs de feu, l'un dans la cage d'escalier et l'autre au 6e étage. Quelques heures après le drame, la procureure de la République annonce que l'enquête s'oriente vers la piste criminelle . Les victimes sont d'origine nigériane, dans cet immeuble voué à la destruction où sur 128 logements, 114 sont squattés. Les autres logements sont encore habités par des locataires.

Témoignant auprès de France Bleu Provence, l'un de ces squatteurs nigérians âgé de 22 ans, explique qu'il paye 200 euros par mois pour un logement sans eau ni électricité. Le jeune homme est arrivé en France il y a quatre mois. Pour lui, ce squat "c'est quand même mieux que de dormir dans la rue".

Le maire de Marseille Benoît Payan s'est rendu sur place. "Un drame terrible a frappé Marseille ce matin. Toutes mes pensées vont aux familles touchées par l'incendie dans la Cité des Flamants (14e)", réagit sur Twitter le maire de la ville. La ville de Marseille annonce qu'elle va ouvrir une école au plus vite afin de "mettre à l'abri les personnes vulnérables qui seront ensuite hébergées et suivies en urgence dans un gymnase municipal". En fin de journée,91 personnes dont 28 femmes et 27 enfants ont été conduites par les services municipaux dans deux gymnases de la ville, situés à proximité pour une mise à l’abri d’urgence.

La colère des habitants

Quelques heures après le drame, l'ambiance est très tendue cité des Flamants. A 13 heures, l'évacuation des habitants est toujours en cours. Les habitants des immeubles sont descendus dans la rue, des éclats de colère éclatent entre les résidents, surveillés de près par la police. Pour Rachida Tir de l'association l'Alliance Savinoise et également députée suppléante LREM du secteur, les politiques sont responsables de cet incendie mortel : "Il y a de la prostitution ,des morts, tout le monde s'en fout (...) personne ne peut dire qu'ils n'étaient pas au courant, on a tout dénoncé".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu