Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : trois personnes en garde à vue après une violente agression

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan

Trois jeunes hommes sont soupçonnés d'avoir roué de coups trois personnes et un passant qui tentait de leur porter secours, ce vendredi 9 avril, dans le centre-ville de Nantes. Ils ont été interpellés peu après et placés en garde à vue "pour violences en réunion".

Les policiers nantais ont arrêté trois jeunes hommes après une violente agression dans le centre-ville ce vendredi 9 avril.
Les policiers nantais ont arrêté trois jeunes hommes après une violente agression dans le centre-ville ce vendredi 9 avril. © Radio France - Nina Valette

Trois jeunes hommes ont passé la nuit en garde à vue dans les locaux du commissariat central Waldeck Rousseau, à Nantes. Ils sont soupçonnés de "violences en réunion" à l'arrêt de tramway Bouffay, ce vendredi 9 avril, en plein centre-ville de la Cité des ducs, apprend-t-on d'une source proche de l'enquête. Les auteurs présumés auraient agressé trois personnes à l'arrêt de tramway. Parmi les trois victimes, deux sont gravement blessées. L'une a la mâchoire cassée, l'autre a reçu des coups couteau au thorax. Témoin de la scène, un passant qui tentait de porter secours à la victime a lui été roué de coups.

Une plainte déposée par les deux victimes

Prévenus de l'agression, des policiers qui patrouillaient à proximité sont rapidement parvenus à interpeller ces trois personnes. Quant aux victimes, elles ont été dirigées vers le CHU de Nantes. Ces dernières ont ensuite déposé plainte. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess