Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois plaintes déposées après des violences lors d'un match de football entre Montlouis-sur-Loire et Vierzon

mardi 2 octobre 2018 à 20:05 Par Boris Compain, France Bleu Berry et France Bleu Touraine

Trois membres de l'équipe de football de Vierzon ont porté plainte pour coups et blessures suite aux débordements qui ont eu lieu lors d'un match sur le terrain de L'AS Montlouis-sur-Loire, samedi 29 septembre. Plusieurs dizaines de jeunes ont envahi le terrain pour s'en prendre aux visiteurs.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Montlouis-sur-Loire, France

Trois plaintes pour coups et blessures ont été déposées par des membres du club de football de Vierzon après les incidents qui ont eu lieu samedi sur la pelouse du stade de Montlouis-sur-Loire lors du quatrième tour de la coupe de France.

Un match aux airs de revanche pour l'équipe de Vierzon qui avait été battue quelques semaines auparavant en championnat par Montlouis. 

Un match qui a vu l'équipe de Vierzon finir à huit joueurs après deux cartons rouges et une sortie sur blessure. 

L'ambiance était donc très tendue aussi bien pendant le match qu'après le coup de sifflet final et les insultes ont fusé du côté des deux équipes. Mais la situation s'est encore un peu plus tendue lorsqu'un groupe de jeunes, venus de villes environnantes,  a envahi la pelouse avec l'intention d'en découdre.

Le maire de Montlouis-sur-Loire assistait au match samedi, Vincent Morette explique "le match a été électrique dès le début, au moment du coup de sifflet final plutôt que de rentrer dans leur vestiaire, les joueurs de Vierzon et de Montlouis sont restés sur la pelouse et ont échangé des insultes". C'est alors qu'un groupe de jeunes a pénétré sur la pelouse avec l'intention d'en découdre. "Et les joueurs de Vierzon" raconte encore le Maire de Montlouis "plutôt que de rentrer dans les vestiaires, se sont retournés contre les jeunes. Ils étaient prêts à en découdre avec eux" poursuit Vincent Morette. 

Il faudra l'intervention des dirigeants du club de  Montlouis pour empêcher les joueurs de Vierzon de les affronter.

Les gendarmes appelés sur place

Les gendarmes de la brigade de Montlouis, appelés sur place, ont assuré un départ sécurisé au club du Cher. Les jeunes, venus des environs, ont quitté les lieux dès l'arrivée des gendarmes. 

Thierry Pronko,  le président du football club de Vierzon qui n'assistait pas au match, ne retient que l'intrusion des jeunes sur la pelouse pour expliquer les incidents et "regrette" dit-il "une telle situation dans le foot amateur." 

La gendarmerie de Montlouis appelée sur place n'a relevé aucune infraction et aucune plainte n'a été déposée par l'équipe de Montlouis-sur-Loire.

La Ligue du Centre a été saisie par l'arbitre du match qui a rédigé un rapport des incidents.