Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois randonneurs imprudents secourus en pleine nuit dans le massif du Canigou

jeudi 27 août 2015 à 15:09 Par François David, France Bleu Roussillon

Les CRS de haute-montagne des Pyrénées-Orientales ont dû aller chercher trois randonneurs égarés au milieu de la nuit, sur les pentes du Canigou.

Le pic du Canigou
Le pic du Canigou © Creative commons -H Anderson

« Ils ont fait n’importe quoi !  ». Les CRS de Bolquère pestent contre les trois randonneurs qu’ils ont dû secourir au milieu de la nuit dans le Massif du Canigou.

Ces trois randonneurs,  « *des touristes inexpérimentés*  », sont partis mercredi à la conquête du sommet mythique des catalans depuis le refuge de Mariailles. Cette randonnée sportive propose un dénivelé de 1 300 mètres et un passage très technique* , la Cheminée du Canigou. « Déjà, ils sont partis tard du refuge, ils ont perdu du temps, et pour finir, ils ont été surpris par la nuit*  ».

Les trois randonneurs, une femme de 21 ans, et deux hommes de 59 et 28 ans, décident alors de se séparer. Ils n’ont prévu aucune lampe de poche . Ils finissent par se perdre dans l’obscurité et donnent l’alerte vers 22 heures.

Les CRS de montagne dépêchent quatre secouristes dans le secteur. Les deux premiers randonneurs sont retrouvés à 1h10, le troisième à 2h25, tous sains et saufs. Loin de se montrer penauds , « ils se sont montrés vindicatifs, se plaignant de l’absence de balisage correct sur le sentier  », tempête un secouriste, quelque peu désabusé.