Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendies de dix voitures en un mois près de Rennes : un suspect de 23 ans interpellé

mercredi 30 août 2017 à 19:22 - Mis à jour le mercredi 6 septembre 2017 à 12:23 Par Théo Hetsch et Loïck Guellec, France Bleu Armorique

A Thorigné-Fouillard, près de Rennes, dix voitures ont brûlé en un mois; un homme de 23 ans, habitant dans la commune, a été interpellé et mis en examen. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Une des voitures calcinées dans la nuit du 29 au 30 août à Thorigné-Fouillard
Une des voitures calcinées dans la nuit du 29 au 30 août à Thorigné-Fouillard © Radio France - Théo Hetsch

Thorigné-Fouillard, France

Dix voitures ont brûlé à Thorigné-Fouillard, près de Rennes entre le 4 août et le 3 septembre 2017. Après l'ouverture d'une information judiciaire, un homme de 23 ans, domicilié sur la commune, a été interpellé et mis en examen pour dégradations de véhicules par moyen dangereux pour les personnes. L'enquête a été menée par la Brigade des Recherches de Rennes avec l'appui du groupement de Gendarmerie d'Ille-et-Vilaine qui a mis en place un important dispositif de contrôles, de surveillances et d'interventions nocturnes.

Dans la nuit du 2 au 3 septembre, les gendarmes ont pu éviter l'embrasement de deux nouveaux véhicules dont l'un se trouvait à l'intérieur d'une propriété. C'est là que le suspect a été arrêté. Placé sous contrôle judiciaire, il nie les faits qui lui sont reprochés.

Ces séries d'incendies étonnent beaucoup à Thorigné-Fouillard. Un groupe de lycéens n'en reviennent pas : "C'est dingue que ça se passe à Thorigné-Fouillard", disent-ils tous en chœur, "d'habitude, il ne se passe jamais rien ici".

Comme toute ville, il y a des incivilités et des petits problèmes de cambriolages, mais en-dehors de ça, c'est une cité-dortoir plutôt calme" - Une habitante

Même sidération chez Sabine. Elle habite la commune depuis 25 ans : "il y a trois ou quatre ans de cela, des pneus avaient déjà été crevés au moment du jour de l'an", raconte-t-elle, "mais des voitures brûlées, c'est la première fois que je vois ça". C'est étonnant, "car la commune est calme, même très calme en-dehors de ça, il n'y a pas de gros soucis" constate cette habitante.

C'est tout ce qu'il reste de la voiture. Au milieu, les enquêteurs ont laissé une paire de gants - Radio France
C'est tout ce qu'il reste de la voiture. Au milieu, les enquêteurs ont laissé une paire de gants © Radio France - Théo Hetsch

En quinze ans, la commune a gagné près de 3 000 habitants

C'est vrai, ces incivilités ne doivent pas ternir l'image de la ville. Pour cette commerçante, installée non loin de là : "comme toute ville, il y a des incivilités et des petits problèmes de cambriolages", explique la jeune femme. D'ailleurs, plusieurs de ses voisins commerçants se sont fait cambrioler leur magasin, comme la pizzeria juste à côté. "Voilà, après c'est une petite ville résidentielle très calme, une cité dortoir classique en somme", résume-t-elle.

La voiture est toujours sur le parking où elle a été calcinée. - Radio France
La voiture est toujours sur le parking où elle a été calcinée. © Radio France - Théo Hetsch

Mais une cité dortoir qui s’agrandit, elle grossit à vue d’œil. Les immeubles poussent comme des champignons. En quinze ans, la commune a gagné près de 3 000 habitants