Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trop de violences urbaines dans l'agglomération dijonnaise : François Rebsamen réclame des renforts de police

-
Par , France Bleu Bourgogne

Dans la nuit du 11 au 12 octobre, des véhicules ont encore été incendiés à Dijon et Chenôve. Après une semaine émaillée de violences urbaines, le président de Dijon Métropole interpelle le ministre de l'Intérieur pour lui demander un renfort des effectifs de police.

La rue des Clématites à Chenôve porte encore les traces des incendies de la nuit
La rue des Clématites à Chenôve porte encore les traces des incendies de la nuit © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

La nuit de vendredi à samedi a été agitée, une fois de plus, dans l'agglomération dijonnaise. A Chenôve, rue des Clématites, aux abords de l'école Gambetta, un fourgon et des poubelles ont été incendiés. Les policiers arrivés sur les lieux ont essuyé des tirs de mortiers de feux d'artifice, comme cela avait déjà été le cas mardi soir. Quelques heures plus tard, les pompiers étaient appelés à Dijon, dans le quartier des Grésilles, rue Marius Chanteur, où cinq véhicules étaient la proie des flammes. 

Les maires de Dijon et Chenôve, confrontés régulièrement aux violences urbaines depuis le début de l'été, avaient interpellé en juillet le ministre de l'Intérieur pour lui demander d'affecter à la police des moyens supplémentaires. Le maire de Dijon, et président de la Métropole, François Rebsamen, renouvelle cet appel. Le ministre de l'Intérieur assure qu'il va examiner attentivement la situation.

Le communiqué de presse de François Rebsamen

M. LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, LES EFFECTIFS DE POLICE NATIONALE DOIVENT ÊTRE RENFORCÉS, IL Y A URGENCE !

Cinq véhicules ont été incendiés cette nuit à Dijon, le feu se propageant même à un bâtiment public voisin. Il s’agit une nouvelle fois d’actes criminels insupportables que je condamne et dénonce avec la plus grande fermeté. 

Depuis le début de l’été, l’agglomération dijonnaise est victime de dégradations criminelles, incendies de véhicules, caillassages de tram à Chenôve ou tir sur des bus à Quetigny. Où sont les auteurs de ces crimes ? Sont-ils arrêtés et condamnés ? Aux côtés de mes collègues maires, j’entends exiger de l’Etat dont c’est la mission régalienne qu’il assure la sécurité des personnes et des biens. La métropole de Dijon a besoin impérativement d’un renfort d’effectifs de police nationale dont le nombre est notoirement insuffisant dans ce contexte, malgré les efforts des policiers, des gendarmes et des pompiers sur le terrain.

Je viens d’interpeller personnellement le ministre de l’Intérieur, lui demandant de soutenir le Préfet de Région en attribuant urgemment des effectifs supplémentaires afin de sécuriser les quartiers concernés. Le Ministre m’a confirmé qu’il fera un examen attentif de la situation. Je suivrai cela avec la plus grande attention et m’exprimerai à nouveau prochainement si la situation n’évolue pas.

Choix de la station

France Bleu