Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trouville : une enquête en cours après l'effondrement de quatre balcons

Les causes de l'effondrement des balcons à Trouville sont toujours inconnues. Dans la nuit de samedi, un balcon du cinquième étage, avenue du Président JF Kennedy, s'est décroché, entraînant les trois en dessous. L'incident n'a pas fait de victimes mais les riverains attendent des réponses.

Des menuisiers sécurisent les balcons de l'immeuble à Trouville, auxquels les habitants ne doivent plus accéder
Des menuisiers sécurisent les balcons de l'immeuble à Trouville, auxquels les habitants ne doivent plus accéder © Radio France - Marianne Yotis

"On aurait pu être dessus et tomber c'est sûr. Heureusement ça s'est produit en pleine nuit parce que vous imaginez ce qu'il se serait passé en pleine journée ? C'est une rue très fréquentée avec beaucoup de touristes donc ça aurait été le drame", confie Liliane Brochet qui habite juste à côté d'un balcon qui a chuté.

L'accident s'est en effet produit à trois heures du matin et même certains voisins n'ont pas entendu ce qu'il s'est passé. Aucun élément ne permet de savoir ce qui a causé la chute du balcon du cinquième étage qui a entraîné les trois autres en dessous.

Des inquiétudes dans le quartier

Dans le quartier, chacun a sa théorie sur ce qui aurait pu causer l'accident. Un défaut de construction (les ferrures qui pourraient ne pas être aux normes), le ravalement de la façade fait quelques mois auparavant qui aurait fragilisé la structure ou encore l'humidité qui se serait infiltrée.

Sans l'avis d'experts, aucun moyen de savoir l'origine, mais ceux qui habitent dans la rue craignent que leurs balcons, construits par le même architecte, s'effondrent. 

"Les gens sont conscients du problème mais ça peut m'inquiéter. J'habite dans un immeuble où les personnes sont âgées et vont donc peu sur les balcons mais c'est un problème sérieux. J'ai donc demandé à notre syndic une expertise pour savoir si nos balcons sont sûrs", raconte Thierry Michel qui habite à quelques centaines de mètres de là. 

La priorité : sécuriser les lieux

Toute la journée, les menuisiers ont travaillé à poser des cadres de bois et des grillages aux balcons pour condamner l'accès aux balcons. Les habitants ne pourront pas accéder à leurs balcons jusqu'à qu'ils soient expertisés. Le conseil syndical des propriétaires de l'immeuble est d'ailleurs à la recherche d'un expert. 

Fréderic Stenfell, le président du conseil syndical, annonce aussi qu'il va porter plainte contre X pour que les personnes qui vivent dans le bâtiment soient informées des suites de l'enquête.

"On veut savoir ce qui a causé cet accident mais ce qui nous intéresse surtout c'est : qui va payer ? Si jamais, ce n'est qu'une hypothèse, c'est nous (les propriétaires) on va avoir besoin de s'organiser car ça ferait un trou énorme dans la trésorerie de beaucoup d'entre nous. Donc on a besoin d'accéder aux dossier et aussi d'avoir des avocats qui nous représente en tant que partie civile", explique t'il.

Frédéric Stenfell pense que, dans tous les cas, la procédure prendra au moins deux ans

Un cordon a été mis en place, au cas où un autre balcon devrait chuter
Un cordon a été mis en place, au cas où un autre balcon devrait chuter © Radio France - Marianne Yotis
Choix de la station

À venir dansDanssecondess