Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tué et enterré pour un match de foot au Tréport

Le Tréport, France

Le meurtrier présumé de Cédric Belgueule, dont le corps a été retrouvé ce mardi enterré dans la cour d'une pizzeria du Tréport, s'est présenté de lui-même à la police, quatre mois après les faits. Le mobile du meurtre est stupéfiant.

Le procureur de Dieppe Yves Dupas estime qu'il faudra plusieurs semaines pour identifier formellement le corps
Le procureur de Dieppe Yves Dupas estime qu'il faudra plusieurs semaines pour identifier formellement le corps © Radio France - Claire Briguet-Lamarre

Le corps de Cédric Belgueule (qui doit encore être formellement identifié au terme d'une autopsie dont les résultats seront connus dans plusieurs semaines) a été retrouvé dans l'arrière cour de la pizzeria le Jack's bar au Tréport ce mardi. Un homme de 28 ans, le gérant de l'établissement s'est présenté lui-même à la police de Dieppe quatre mois après la disparition de Cédric B., le 1er mars.

Un déchaînement de violence

Ce soir du 1er mars, Cédric est dans cette pizzeria et une altercation éclate entre les deux hommes. Pour une broutille.

Tout part d'une histoire de match de football, puis d'une bière que le gérant aurait refusé de servir à la victime. Et là, c'est un déchaînement de violence. des coups de pied, des coups de poing, une batte de baseball, un couteau puis enfin, le meurtrier présumé étrangle la victime de ses mains", le procureur de Dieppe Yves Dupas

Les gendarmes mènent l'enquête depuis la mi-mars, date à laquelle la famille de Cédric a signalé sa disparition. mais c'est finalement ces derniers jours donc quatre mois après les faits que le gérant et meurtrier présumé se présente de lui-même aux policiers de Dieppe.

Il a expliqué vouloir soulagé sa conscience mais a du mal à assumer un tel acte

Le gérant de 28 ans devrait être mis en examen dans la soirée de ce jeudi pour homicide volontaire puis incarcéré à Rouen. Les deux hommes se connaissaient vaguement. Des expertises psychiatriques devraient éclairer la justice sur le profil psychologique du meurtrier présumé qui purgeait une peine pour violences aggravées au moment des faits, il était sous bracelet électronique;

Choix de la station

À venir dansDanssecondess