Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tué pour une place de parking "handicapé" à Marseille

lundi 26 novembre 2018 à 17:54 Par Philippe Boccara, France Bleu Provence et France Bleu

Le père d’un handicapé a voulu récupérer une place de parking occupée par une voiture non autorisée. Le propriétaire de la voiture ne l'a pas supporté. Quelques minutes plus tard, il est revenu accompagné avant de tuer le père de famille avec une arme blanche.

la place handicapé au centre du drame
la place handicapé au centre du drame © Radio France - philippe boccara

Marseille, France

La victime venait de vendre son bar juste à côté des deux places de stationnement. Jeudi 22 novembre, en tout début d'après-midi, Thierry dont le fils est handicapé, demande a un couple à bord d’une Clio noire de ne pas stationner sur la place "handicapé". Ce couple ne possède pas le macaron avec le fauteuil roulant. Le ton monte. Et le conducteur de la Clio affirme à Thierry qu’il va lui régler son  compte

Tué d'un coup de couteau au thorax

En effet, un quart d’heure plus tard, le couple revient avec un troisième individu. Le propriétaire de la Renault sort une arme blanche. Il donne à Thierry un coup de couteau fatal dans le thorax. Selon nos informations, une des filles de Thierry présente avec son père dans le bar lui prodigue les premiers soins avant l'intervention des pompiers. 

Les auteurs activement recherchés

Thierry décède peu après son arrivée à l’hôpital. Le trio a réussi à prendre la fuite. Il est activement recherché par les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté publique des Bouches-du-Rhône. Les policiers exploitent notamment les images des caméras de vidéo protection.

Selon eux, ce type de drame reste exceptionnel à Marseille. Il soulève toutefois une nouvelle fois la question de la violence gratuite.