Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tulette : un homme poignardé dans une altercation

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Un homme âgé de 26 ans a reçu un coup de couteau au thorax ce vendredi aux environs de 23 heures, à Tulette (Drôme). Ses jours ne sont pas en danger. Son agresseur s'est dénoncé lui-même aux gendarmes. L'agresseur se serait senti menacer.

Gendarmerie (photo illustration)
Gendarmerie (photo illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Tulette, France

Un homme âgé de 26 ans a été agressé vendredi à Tulette dans le sud de la Drôme. Aux alentours de 23 heures, un homme âgé lui de 32 ans appelle les gendarmes et leur explique qu'il vient de poignarder un autre homme au thorax. La victime, plutôt costaud, serait sortie de sa voiture et l'agresseur se serait alors senti menacé. Un mauvais regard a également été échangé entre les deux hommes - qui ne se connaissaient pas - sans que l'on sache qui regardait qui. 

La victime a été hospitalisée à Orange. Ses jours ne sont pas en danger. Il a entre une et deux journées d'incapacité totale de travail. L'agresseur s'est rendu aux gendarmes, puis il a été placé en garde à vue. 

Elle a été levée dans la soirée. Des témoins de l'altercation doivent être interrogés car les circonstances de l'agression restent floues. L'agresseur est inconnu des services de police. Il sera auditionné à nouveau lundi avant d'être présenté au parquet pour connaître les suites pénales de l'affaire.

Choix de la station

France Bleu