Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Tulle : 15 mois à 8 ans de prison pour le gang des Bulgares

-
Par , France Bleu Limousin

Les 16 membres de ce que l'on a appelé le gang des Bulgares ont écopé tous de peines de prison ferme. Le jugement rendu ce vendredi par le tribunal correctionnel de Tulle distingue cependant quelques figures dont celle du chef de la bande,Yanko Yankov.

Le jugement a été rendu ce vendredi à Tulle
Le jugement a été rendu ce vendredi à Tulle © Radio France - Philippe Graziani

Il a fallu 5 heures à la présidente du tribunal pour exposer son jugement. Traduction comprise. Chantal Chassang a précisé dès le début que ce serait la seule fois que les prévenus auraient ainsi une traduction dans leur langue maternelle du jugement. Car elle a détaillé point par point, fait par fait, la décision du tribunal. Pour chacun des 130 cambriolages commis entre l'été 2014 et mars 2015, date de l'arrestation de la bande à Toulouse et à Montauban, Chantal Chassang a précisé les preuves qui permettent d'établir la culpabilité des uns et des autres.

Et plusieurs noms se dégagent de cette litanie : ceux notamment de Spyridon Spyridonov, des frères Tsimparev, de Viktor Dimitrov. Mais surtout celui de Yanko Yankov. A chacun des cambriolages, celui-ci apparaît comme complice. Car c'est lui qui, du squat de Lardenne à Toulouse, organisait tout, commandait les hommes, leur fournissait les moyens nécessaires pour la commission des casses. C'est donc lui qui écope de la peine la plus lourde, 8 ans. C'est toutefois moins que les réquisitions du procureur qui avait réclamé le maximum possible, soit 10 ans. Tous les membres sont par ailleurs interdits de séjour pour 5 ans dans les trois départements limousins et la Haute-Garonne.

A noter que la longueur de l'audience a échauffé les esprits. L'un des prévenus a dû être évacué.  Et l'énoncé des peines s'est faite sous surveillance rapprochée des forces de l'ordre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu