Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Francis Heaulme jugé pour le double-crime de Montigny-lès-Metz

VIDEOS - Double meurtre de Montigny-les-Metz : les familles affrontent un sixième procès

dimanche 2 décembre 2018 à 23:06 - Mis à jour le lundi 3 décembre 2018 à 9:38 Par Cécile Soulé et Blandine Costentin, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Ce mardi s'ouvre le sixième procès du crime de Montigny-les-Metz. Trois semaines d'audiences à la cour d'assises des Yvelines. Dans le box des accusés, le tueur en série Francis Heaulme, qui a fait appel de sa condamnation en 2017. Une nouvelle épreuve pour les familles des deux enfants assassinés.

 Chantal Beining, la mère de Cyril, avec son avocate lors du procès de 2017 à Metz.
Chantal Beining, la mère de Cyril, avec son avocate lors du procès de 2017 à Metz. © Maxppp - Alexandre Marchi

Metz, France

Le sixième procès du double meurtre de Montigny-les-Metz s'ouvre ce mardi à Versailles : trois semaines d'audience à la cour d'assises des Yvelines, à Versailles, du 4 au 21 décembre. Dans le box des accusés : le tueur en série Francis Heaulme. Le Messin a été condamné le 17 mai 2017 à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich, deux petits garçons de 8 ans, tués le 28 septembre 1986. Il a fait appel, d'où ce nouveau rendez-vous judiciaire.

Les familles d'Alexandre et Cyril divisées

Si 32 longues années sont passées depuis le drame, les familles des victimes restent sur des positions très différentes. Chantal Beining se bat depuis 32 ans pour savoir qui a tué son fils Cyril. Malgré les errements de l'enquête, l'acquittement de Patrick Dils, le premier accusé dans cette affaire, puis le non-lieu en faveur de Francis Heaulme en 2007, cette mère courage avait quand même obtenu le renvoi du tueur en série devant les assises. 

Savoir comment son fils est mort et pourquoi' - Me Boh-Petit, avocate de Chantal Beining

De ce sixième procès, la mère de Cyril Beining n'attend qu'une chose, explique son avocate Me Boh-Petit : "La confirmation de la condamnation de Francis Heaulme. Elle a intégré en tout cas que ce n'était pas Patrick Dils". 

Pour l'autre famille, celle d'Alexandre Beckrich, c'est en revanche le procès de trop, d'autant plus qu'ils doutent de la culpabilité de Francis Heaulme. 

Celui-ci n'a jamais avoué. L'avocat de la famille Beckrich, Me Rondu, explique : "La famille que je représente, qui a eu cette conviction que c'était Patrick Dils, peut difficilement, comme une girouette, se tourner vers Francis Heaulme, sans avoir la preuve de sa culpabilité". 

Les Beckrich, qui veulent tourner la page, ne feront que rarement le voyage à Versailles. La mère de Cyril, elle, aimerait bien s'y rendre, mais sa santé très fragile pourrait l'empêcher d'assister à l'audience.