Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Un accident du travail mortel à la centrale nucléaire de Paluel

vendredi 15 mars 2019 à 8:27 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le drame s'est déroulé hier peu avant 18h : le chauffeur d'un camion déchargeait des caisses de matériel. L'une d'elle est tombée et a écrasé cet homme âgé de 57 ans. Une enquête de gendarmerie est ouverte.

 Les pompiers, le SAMU et le service médical de la centrale n'ont rien pu faire pour réanimer la victime
Les pompiers, le SAMU et le service médical de la centrale n'ont rien pu faire pour réanimer la victime © AFP -

Paluel, France

Très forte émotion à la centrale nucléaire de Paluel près de Dieppe. Un homme âgé de 57 ans, salarié d'une entreprise prestataire d'EDF, est mort hier peu après 18h.

"Il s'agit du chauffeur d'un camion qui était en train de décharger des caisses de matériel. Le chauffeur était à côté du camion en train de procéder aux opérations de manutention. Une caisse a basculé et l'homme a été écrasé. Une cellule psychologique a été mise en place dès hier soir pour les témoins et pour les secours qui sont intervenus, et cette cellule a été élargie ce matin a tous les salariés de la centrale", explique le service communication de la centrale de Paluel.

"L'homme était en arrêt cardio-respiratoire à notre arrivée. Les pompiers, les infirmiers de la centrale et le SAMU ont tenté de la réanimer, en vain", expliquent ce matin les pompiers de Seine-Maritime.

Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour comprendre les causes de ce drame. Selon les pompiers de Seine-Maritime, c'est le vent qui a fait vriller cette caisse d'un poids de 600 kilos. Un élément que ne confirme pas la centrale de Paluel.