Faits divers – Justice

Grenoble : un acharnement sordide contre un paraplégique

Par Gérard Fourgeaud, France Bleu Isère mercredi 14 septembre 2016 à 12:20

hotel de police de Grenoble
hotel de police de Grenoble © Maxppp - DL

Un acharnement sordide: voilà comment on peut résumer ce qui vient d'arriver à un jeune homme de 26 ans, lourdement handicapé. Deux femmes sont en garde à vue à Grenoble. L'auteur principal est en fuite mais identifié.

Tout commence en 2008 à Fontaine au cours d'une virée entre copains. Ils sont quatre dans la voiture. Le chauffeur met brutalement un coup de frein à main. et l'un des quatre, âgé de 17 ans reste paraplégique.

Les années passent. Le jeune handicapé touche plusieurs dizaines de milliers d'euro du fonds d'indemnisation des victimes. Lequel se retourne contre l'auteur de l'accident.

D'où le plan du guet-apens pour trouver de l'argent auprès de celui dont il est sûr qu'il en a : Son "ami" paraplégique. Et c'est même, la petite amie de ce dernier qui va l'aider à le séquestrer, lui voler sa carte bleue et le forcer à un virement de 60.000 euros. Il reparte avec son Audi5 aménagée. On la retrouvera incendiée à Seyssins (38).

Un mauvais scénario d'extorsion de fonds. Aucun réalisateur de polar ne s'intéresserait à un truand aussi naïf. Alerté par les appels de la victime, les voisins composent le 17. La police arrive et défonce la porte, et récupère les noms des voyous.

Non seulement: le faux-ami ne va pas récupérer d'argent. Il encourt quelques années de prison où il est difficile de se faire de vrais amis. Mais de toute façon, il n'a pas vraiment le sens de l'amitié.

Partager sur :