Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie mortel cité des Lauriers à Marseille : un adolescent avoue avoir mis le feu à un fauteuil

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Rebondissement dans l'enquête sur l'incendie dramatique cité des Lauriers à Marseille qui a fait trois morts, trois membres d'une même famille. D'après le journal La Provence, un adolescent de 14 ans a avoué avoir mis le feu à un fauteuil, ce qui aurait provoqué l'incendie dans l'immeuble.

Le feu était parti du 10ème étage de l'immeuble.
Le feu était parti du 10ème étage de l'immeuble. - Marins Pompiers de Marseile

Trois jours après le terrible incendie cité des Lauriers à Marseille dans le 13e arrondissement, qui a causé la mort de trois personnes (une fillette de 11 ans, sa maman de 49 ans et sa grand-mère de 78 ans), un adolescent est passé aux aveux. D'après le journal La Provence, trois mineurs âgés de 17, 16 et 14 ans, qui vivent dans l'immeuble ont été placés en garde à vue mercredi pour "destruction par un moyen dangereux pour les personnes ayant entraîné la mort"

Les policiers ont longuement interrogé ces trois garçons qui vivent dans l'immeuble. Et puis, l'un d'eux, celui de 14 ans a fini par avouer avoir mis le feu, avec un briquet, à un fauteuil traînant dans le local technique du 10e étage. 

Les flammes ont ensuite rapidement gagné le couloir et c'est en sortant de l'ascenseur que les trois membres de la même famille se sont retrouvées prises au piège, se demandant si il était préférable de monter ou descendre pour éviter les flammes. 

Au lendemain du drame, Habitat Marseille Provence, le bailleur qui gère la résidence avançait la piste d'un matelas qui aurait pris feu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess