Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un adolescent de 14 ans jugé à Tours pour avoir tué sa mère de 83 coups de couteau

mercredi 20 juin 2018 à 7:56 Par Boris Compain, France Bleu Touraine et France Bleu

Le drame s'est déroulé en mai 2017, à Saint-Cyr-sur-Loire. L'adolescent, alors âgé de 13 ans et demi, a été retrouvé à côté du corps de sa mère. Son procès se déroule à huis-clos au tribunal pour enfants de Tours.

Le procès de l'adolescent se déroule à huis-clos au tribunal des mineurs de Tours, le 20 juin
Le procès de l'adolescent se déroule à huis-clos au tribunal des mineurs de Tours, le 20 juin © Maxppp - WOSTOK PRESS/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

C'est un cas rarissime, aussi bien par la violence déployée que par l'âge de l'accusé : un adolescent est jugé ce mercredi 20 juin par le tribunal pour enfants de Tours pour le meurtre de sa mère.

Fin mai 2017, ce garçon alors âgé de 13 et demi avait été retrouvé dans l'appartement qu'il partageait avec cette quadragénaire, à Saint Cyr sur Loire. Ce sont des ouvriers qui faisaient des travaux sur la façade qui avaient aperçu le corps de la victime, depuis l'extérieur. Cette famille mono-parentale était suivi par les services sociaux : l'adolescent, déscolarisé et accro aux jeux vidéo et aux réseaux sociaux, bénéficiait du suivi d'un pédo-psychiatre.

Le corps de la femme avait été lardé de 83 coups de couteau.

Le procès se déroule à huis-clos, puisque l'accusé est mineur. Son âge limitera d'ailleurs sa condamnation à un maximum de 20 ans de privation de liberté, si il est reconnu coupable. L'adolescent a été mis en examen pour assassinat, ce qui veut dire que les enquêteurs pensent qu'il avait prémédité son geste. Il vient de passer un an dans le quartier des mineurs de la maison d'arrêt de Tours.