Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un adolescent de 14 ans tué lors d’une fusillade à Trappes, dans les Yvelines

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Un adolescent de 14 ans a été tué lors d’une fusillade survenue vers 15h30 dans la square Albert-Camus, à Trappes, dans les Yvelines. Un deuxième jeune a été blessé. Une enquête a été ouverte pour assassinat et complicité d'assassinat. Les auteurs des coups de feu étaient vendredi soir toujours en fuite.

police illustration
police illustration © Radio France

Un adolescent de 14 ans a été tué vendredi à Trappes, dans les Yvelines, au cours d'une fusillade. Un autre jeune, âgé de 17 ans, a été touché aux jambes et hospitalisé à l'hopital André-Mignot, au Chesnay. Le drame s'est produit vers 15h30 dans la cité Albert-Camus, où les policiers ont retrouvés une douzaine de douilles de 9mm au sol. Impossible en l'état actuel de savoir s'ils ont été touchés au hasard ou s'ils étaient visés par les tireurs. 

Une enquête ouverte pour assassinat et complicité d'assassinat

Ce que l'on sait à ce stade de l'enquête, c'est que les coups de feu ont été tirés depuis une voiture avant que son conducteur ne prenne la fuite. Le véhicule a été retrouvé peu après abandonné et incendié à Beynes, une commune située à quelques kilomètres de Trappes. Les auteurs des coups de feu étaient toujours activement recherchés ce vendredi soir : le Parquet de Versailles a dans la soirée ouvert une enquête pour assassinat et complicité d'assassinat.

Le maire, Guy Malandain, en pleurs, n'a pas souhaité réagir au micro de France Bleu 107.1

L'émotion était en tout cas très forte ce vendredi, dans la ville de Trappes. Le maire socialiste, Guy Malandain, joint par France Bleu 107.1 peu après la fusillade, n'a pas souhaité réagir à chaud, visiblement très ému par ce qui s'est passé. Selon le directeur de cabinet du maire, depuis plusieurs semaines, des bagarres et des tensions se faisaient jour dans plusieurs cités de la ville mais "cela n'avait jamais atteint ce qui vient de se passer ". Pour tenter de ramener le calme dans la ville, la BAC 78 et une compagnie de CRS ont été dépêchées sur place pour la nuit. L'adolescent tué était scolarisé dans un des établissements de la ville. 

La réaction de Benoit Hamon, député des Yvelines.

La réaction du ministre de l'Intérieur.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess