Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un adolescent de 15 ans mis en examen et placé en détention après l'incendie de l'école de Béziers

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un jeune de 15 ans a été mis en examen dimanche 3 novembre après-midi à Béziers (Hérault), puis placé en détention provisoire. Il est soupçonné d'avoir mis le feu à l'école primaire Les Tamaris jeudi soir. Il s'agit de la seule personne interpellée pour l'heure.

Un adolescent de quinze ans a reconnu avoir été sur place au moment de l'incendie et avoir mis le feu à une voiture devant l'école.
Un adolescent de quinze ans a reconnu avoir été sur place au moment de l'incendie et avoir mis le feu à une voiture devant l'école. © Radio France - Elena Louazon

Béziers, France

L'enquête avance deux jours après l'incendie qui a ravagé l'école primaire Les Tamaris située quartier de La Devèze à Béziers. Un adolescent de 15 ans a été mis en examen dimanche 3 novembre pour "destruction en bande organisée du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes" et "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime". 

"Plusieurs éléments recueillis par les enquêteurs du SRPJ de Montpellier et du commissariat de Béziers permettaient de soupçonner l’implication de ce mineur dans ces faits", précise Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers, dans un communiqué.

À la demande du juge d'instruction, il a été placé en détention provisoire.

Présent sur place

Ce jeune a été arrêté vendredi 1 novembre dans l'après-midi, alors qu'il était suspecté d'avoir jeté des pierres sur des policiers de la BAC qui surveillaient l'établissement au lendemain de l'incendie. Il est également mis en examen pour ces faits. 

En garde-à-vue, il a reconnu avoir été présent sur les lieux jeudi soir, au moment de l'incendie. Il affirme ne pas avoir été seul ce soir-là, mais dit ne pas connaître les personnes qui l'accompagnaient, et affirme ne pas avoir participé à l'incendie. Il aurait avoué avoir mis le feu à une voiture stationnée près de l'école.

Selon nos informations, il avait déjà été mis en cause dans des incendies de poubelles lors de la soirée d'Halloween il y a deux ans. 

À ce stade de l'enquête, il n'y a pas eu d'autre interpellation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu