Faits divers – Justice

En sept jours, trois adolescents de 15 ans ont été interpellés pour avoir voulu préparer un attentat

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 14 septembre 2016 à 16:31

Police
Police © Maxppp -

Nouvelle interpellation d’un adolescent de 15 ans. C'est la troisième en sept jours. Le jeune homme a été arrêté dans le XXe arrondissement de Paris tôt ce matin. Il est soupçonné d’avoir voulu préparer un attentat.

Nouvelle interpellation d’un adolescent soupçonné de préparer un attentat. C’est le troisième en sept jours qui est arrêté. Le jeune homme, âgé de 15 ans, a été interpellé mercredi au petit matin dans le XXe arrondissement de Paris par les policiers de la CGSI, la Direction générale de la sécurité intérieure. Ils étaient appuyés par les hommes du Raid. Le domicile de l’adolescent a été perquisitionné vers 5h00 du matin. Il était en contact via la messagerie cryptée Telegram avec le jihadiste français du groupe Etat islamique, Rachid Kassim. Le lycéen a été placé en garde à vue dans les locaux de la DGSI à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Selon des sources proches de l’enquête, il s’était "proposé pour une action terroriste".

Rachid Kassim, le dénominateur commun de ces affaires

Cette interpellation intervient après deux autres arrestations d’adolescents âgés eux aussi de 15 ans. L’un a été interpellé jeudi à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Il avait été repéré sur les réseaux sociaux. Un autre adolescent de 15 ans avait été arrêté samedi dans le XIIe arrondissement de Paris. Tous les deux sont soupçonnés d’avoir voulu préparer un attentat. Comme le jeune homme de Rueil, celui de Paris était en contact avec Rachid Kassim qui est considéré actuellement comme l’un des propagandistes les plus dangereux de l’Etat islamique. Via la messagerie Telegram, depuis la zone irako-syrienne, l’homme envoie des listes de cibles à frapper et des scénarios d’attentats à réaliser en France.

>> À LIRE AUSSI : Qui est Rachid Kassim, l'ancien "grand frère" du quartier du Mayollet, à Roanne ?

Selon les enquêteurs, Rachid Kassim aurait inspiré les attaques de Magnanville (Yvelines) où un policier et sa femme ont été tués mais aussi celui de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) où un prêtre avait été tué. Il aurait également piloté les projets d’attentats du commando de femmes arrêtées la semaine dernière après la découverte d’une voiture remplie de bonbonnes de gaz à Paris dans une rue proche de Notre Dame.

Lundi les trois femmes et l’adolescent de 15 ans arrêté samedi à Paris (XIIe) ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes criminels. Ils ont été écroués.

En ce moment la menace terroriste est maximale En France. Selon le Premier ministre, Manuel Valls, il y aurait 15.000 personnes radicalisées dans notre pays.

Partager sur :