Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un adolescent meurt à Châlons-en-Champagne après s'être baigné sur un site interdit

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Un adolescent de 17 ans d'origine guinéenne est mort noyé mardi 23 juin à Châlons-en-Champagne dans la Marne. Il est venu se baigner aux anciens bains municipaux, dont l'accès est interdit, et n'est jamais remonté à la surface. Une enquête a été ouverte, la piste accidentelle est privilégiée.

L'accès aux anciens bains municipaux se fait par ce chemin barré par une interdiction.
L'accès aux anciens bains municipaux se fait par ce chemin barré par une interdiction. © Radio France - Sophie Constanzer

Le drame s'est produit mardi 23 juin vers 18 h, sur le site des anciens bains municipaux sur les bords de la rivière Marne à Châlons-en-Champagne. Un adolescent de 17 ans est décédé après avoir plongé dans l'eau, et il n'est jamais remonté à la surface. Arrivés rapidement sur les lieux, les sapeurs pompiers n'ont pu réanimer la victime en arrêt cardio-respiratoire.

Le petit chemin qui permet de contourner la barrière, est lui aussi stoppé par une barrière.
Le petit chemin qui permet de contourner la barrière, est lui aussi stoppé par une barrière. © Radio France - Sophie Constanzer

L'accès au site est interdit 

La victime est un jeune guinéen, placé depuis le mois de mars au Service d'accueil des mineurs isolés étrangers (Sami) de Châlons-en-Champagne, géré par le conseil départemental de la Marne. Selon la procureure de Châlons, il était venu avec des amis se baigner, en ce jour de fortes chaleurs, sur ce site "formellement interdit à la baignade et à l'accès", précise le cabinet du maire. L'adolescent avait été aperçu par une éducatrice du foyer vers 17 h, il ne présentait aucun signe de détresse particulier.

La police municipale présente ce mercredi aux abords du lieu 

Des riverains précisent que le lieu est assez connu, mais l'accès est bien barré. Un portail situé à côté du bâtiment des Voies navigables de France (VNF) indique que l'accès est interdit. Et sur le chemin qui permet de le contourner, il y a là aussi une barrière. Un autre accès aux anciens bains municipaux est aussi possible par barque selon d'autres. A cet endroit il y a peu de fond mais le courant est fort en revanche dans la rivière Marne, et un barrage se trouve une centaine de mètres en aval, d'où le danger. Des policiers municipaux étaient aux abords de l'accès ce mercredi 24 juin. 

Le barrage tenu par les Voies navigables de France se situe en aval des anciens bains municipaux.
Le barrage tenu par les Voies navigables de France se situe en aval des anciens bains municipaux. © Radio France - Sophie Constanzer

La thèse de l'accident privilégiée 

L'adolescent savait-il nager ? A-t-il paniqué ? C'est toute la question. Une enquête a été ouverte par le parquet de Châlons-en-Champagne pour déterminer les circonstances du drame. D'après les premières constatations du médecin légiste, la mort serait accidentelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu