Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un alpiniste de 72 ans dévisse à Pralognan-la-Vanoise, son petit-fils le sauve

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un alpiniste de 72 ans a dévissé en Tarentaise sur la voie normale de la Grande Glière à 3.300 mètres jeudi. C'est son petit-fils encordé qui l'a sauvé.

Illustration - Alpinisme
Illustration - Alpinisme © Radio France - Stéphane Milhomme

Pralognan-la-Vanoise, France

Un homme de 72 ans a été sauvé par son petit-fils jeudi, dans la montée de la Grande Glière à Pralognan-la-Vanoise. Le grand-père a dévissé à 3.300 mètres d'altitude. Une chute de cinq mètres sous son petit-fils qui aurait pu être mortelle.

Un alpiniste expérimenté

Le grand père et son petit fils, originaire de Montmorency en région parisienne, se sont lancés sur la voie normale de l'arrête sud de la Grande Glière. Tous les deux étaient encordés dans cette course alpine, l'homme de 72 ans, expérimenté en alpinisme, en tête de cordée. Le grand-père avait déjà grimpé cette voie à trois reprises. Il possède même une résidence secondaire à Pralognan-la-Vanoise.

"Il aurait pu dégringoler sur des centaines de mètres et se tuer"

Aucun des deux grimpeurs ne peut expliquer pourquoi l'accident est survenu, mais le vieil homme a bel et bien chuté. Plusieurs roulés-boulés jusqu'à passer en dessous de son petit fils. Le jeune homme d'une vingtaine années a retenu la corde qui l'a sauvé. Il aurait pu dégringoler sur des centaines de mètres et se tuer expliquent les secouristes. 

Le Francilien de 72 ans s'en sort avec une entaille à l'arcade et un scalp (une grosse plaie) sur le crâne. Conscient à l'arrivée des secouristes, lui et son petit fils ont été hélitreuillés avant d'être emmenés au centre hospitalier de Bourg-Saint-Maurice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu