Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un alpiniste tué par une chute de pierres dans le massif du Mont-Blanc

vendredi 3 août 2018 à 18:59 Par Thibaut Lehut, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Un alpiniste est mort ce vendredi dans le massif du Mont-Blanc, dans le secteur de la Dent du Géant. Il a été victime d'une chute de pierres.

L'accident s'est produit sur le secteur de la Dent du Géant.
L'accident s'est produit sur le secteur de la Dent du Géant. © AFP - Jean-Pierre Clatot

Massif du Mont-Blanc, France

Au lendemain de l'accident dans lequel trois personnes sont mortes jeudi, un alpiniste a perdu la vie à son tour dans le massif du Mont-Blanc, ce vendredi. L'alpiniste, qui évoluait avec un compagnon, a été victime d'une chute de pierres vers 9h sur le secteur de la Dent du Géant, une aiguille qui culmine à plus de 4.000 mètres d'altitude, selon le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix.

La victime est un passionné de montagne, Olivier Bonnet, qui dirigeait l'entreprise d'équipements de montagne et d'escalade Simond, basée aux Houches (Haute-Savoie).

Douze personnes tuées depuis le début de saison

C'est le deuxième accident en deux jours. Jeudi, trois personnes appartenant à la même cordée sont effectivement mortes dans le secteur des Dômes de Miage, à environ 3.600 mètres d'altitude. Il s'agissait, selon la préfecture, d'un groupe d'amateurs non encadrés par un guide professionnel. 

Les activités de montagne ont déjà emporté 12 personnes depuis le début de la saison estivale sur le massif du Mont-Blanc. L'été dernier, 14 personnes y avaient perdu la vie et deux ont été portées disparues.