Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un Alsacien à la tête du parquet national financier

-
Par , France Bleu Alsace

C'est un poste très sensible : l'Alsacien Jean-Francois Bohnert est nommé à la tête du parquet national financier. Parmi les enquêtes menées par ce parquet, les soupçons d'emplois fictifs des époux Fillon.

Le magistrat alsacien Jean-Francois Bohnert.
Le magistrat alsacien Jean-Francois Bohnert. © Maxppp - STEPHANIE LECOCQ

Alsace, France

Le parquet national financier, le PNF est désormais dirigé par le magistrat alsacien Jean-Francois Bohnert. Ce parquet avait été créé après l'affaire Cahuzac pour combattre la grande délinquance économique et financière.

Un poste sensible

Parmi les dossiers sensibles auxquels sera confronté Jean-Francois Bohnert, le procès des époux Fillon, dans l'affaire des emplois fictifs. Un procès qui doit se tenir en février 2020.

 Jean-Francois Bohnert, 58 ans, était jusqu'à présent procureur général à Reims. Il a aussi été magistrat de liaison en Allemagne de 1998 à 2003, et représentant adjoint de la France auprès de l'unité de coopération judiciaire Eurojust à la Haye de 2003 à 2007. Jean-François Bohnert est aussi passé par les parquets de Strasbourg, Dijon, Bourges et Rouen.

Choix de la station

France Bleu