Faits divers – Justice

Un Alsacien sauve un car d'une chute dans un précipice en Autriche

Par Yassine Khelfa M'Sabah et Aude Raso, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu dimanche 24 septembre 2017 à 19:07

Tyrol, Autriche (photo d'illustration)
Tyrol, Autriche (photo d'illustration) © Maxppp -

Après le malaise de leur chauffeur, des touristes ont évité de peu une chute dans un précipice dans les Alpes autrichiennes samedi, grâce au bon réflexe d'un Bas-Rhinois.

La catastrophe a été évitée de très peu, samedi 23 septembre, près de Schwaz, dans les Alpes autrichiennes, et c'est un touriste alsacien qui a évité la mort de 22 personnes. Gilbert Sand, âgé de 65 ans, habitant et conseiller municipal de la petite commune de Wimmenau (Bas-Rhin), est parvenu à arrêter in extremis le car dans lequel il se trouvait et qui allait tomber dans un précipice après un malaise de son conducteur.

Neuf personnes blessées

"Le chauffeur est tombé de son siège. Il était par terre, je l'ai enjambé, raconte Gilbert Sand au micro de France Bleu Alsace. J'étais au premier rang. Je n'ai pas vraiment réfléchi. Mon premier réflexe a été de sauter sur la pédale de frein."

Gilbert Sand témoigne au micro de France Bleu Alsace

La police autrichienne a fait savoir que la chute avait été évitée de peu, une partie du car s'étant déjà engagée au-dessus du parapet de protection, prêt à tomber dans un précipice profond d'une centaine de mètres."La roue arrière droite était déjà soulevée. Ça s'est joué à 5 centimètres", confirme le maire de Wimmenau, Marc Ruch, qui était également dans le car :

À 5 centimètres près, le bus basculait. C'est une histoire de dixièmes de secondes. Les secours nous ont dit que, si nous étions tombés, personne n'aurait survécu.

Neuf personnes ont été hospitalisées à la suite de l'incident, ont précisé les autorités autrichiennes. Gilbert Sand souffre quant à lui d'une fracture du tibia.