Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un ambulancier en Porsche contrôlé à 130 km/h au Ballon d'Alsace

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un terrifortain de 45 ans a été condamné ce mardi à verser une amende de 400 euros et à une suspension de permis après avoir été contrôlé à 129 km/h au Ballon d'Alsace, alors que la vitesse était limitée à 70 km/h. Cet ambulancier avait utilisé la Porsche d'un collègue lorsqu'il a été surpris.

L'ambulancier était à bord d'une Porsche d'un ami
L'ambulancier était à bord d'une Porsche d'un ami © Maxppp - FABIO FRUSTACI

Lepuix, France

Un ambulancier du Territoire de Belfort de 45 ans a été condamné ce mardi par le tribunal de grande instance de Belfort à verser une amende de 400 euros et à une suspension de permis de 6 mois, après avoir été surpris en très grand excès de vitesse. Les gendarmes l'ont contrôlé à 129 km/h, alors que la vitesse autorisée était de 70 km/h.

Il conduit la Porsche d'un copain 

Ce père de famille reconnaît avoir emprunté la Porsche d'un ami. Il est alors en vacances et rejoint son collègue fin  juillet au pied du Ballon d'Alsace, lorsque son collègue lui propose de monter au sommet en conduisant le bolide. : "J'ai accepté, j'ai roulé à une vitesse normale dans les lacets, et puis il y avait une ligne droite de 300 mètres alors j'ai accéléré". 

Le terrifortain se défend d'être un "fou de vitesse. J'ai une Laguna, je ne suis pas plus vitesse que ça". L'ambulancier indique, penaud, que depuis sa suspension de permis, "c'est dur à vivre, je suis président de l'amicale, tout le monde m'en parle, c'est vraiment une bêtise de ma part".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu