Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un ancien documentaliste de la bibliothèque de Carpentras devant la justice pour avoir filmé sous les jupes des filles

jeudi 14 février 2019 à 6:11 Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Un ancien employé de la bibliothèque Inguimbertine de Carpentras est convoqué ce jeudi devant le tribunal correctionnel. Cet homme âgé de 41 ans est poursuivi pour agression sexuelle imposée à une mineure de 15 ans et atteinte à l'intimité par enregistrement d'image à caractère sexuel.

Photo d'illustration dans une bibliothèque
Photo d'illustration dans une bibliothèque © Maxppp - .

Vaucluse, France

Le procès de l'ancien documentaliste de la bibliothèque Inguimbertine de Carpentras doit se tenir ce jeudi après-midi devant le Tribunal correctionnel. Le prévenu âgé de 41 ans va devoir répondre d'agression sexuelle sur mineur de 15 ans et d'atteinte à l'intimité par enregistrement d'image à caractère sexuel.

Il a été interpellé en septembre 2018. Une jeune femme l'accusait alors de lui avoir caressé les fesses. Les faits ont été confirmés grâce aux images de la caméra de vidéo surveillance de la bibliothèque. Des collègues confient alors aux enquêteurs, qu'ils ont remarqué des comportements équivoques. "Cet employé avait tendance à avoir les mains baladeuses, et aurait selon eux à filmer sous les jupes des filles avec son téléphone portable". Le documentaliste est alors mis à pied et arrêté. 

Pendant sa garde à vue les enquêteurs fouillent son ordinateur et son portable,  ils y découvrent plus de 30.000 fichiers porno et pédopornographiques, souvent avec de très jeunes femmes. Le quarantenaire était jusque-là inconnu des services de police. Pourtant, les enquêteurs parlent d'un profil inquiétant de prédateur potentiel.