Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un ancien prêtre condamné pour avoir caressé une petite fille à la basilique de Sainte Anne d'Auray

L'homme de 98 ans, ancien prêtre, est reconnu coupable d'avoir caressé une petite fille dans la basilique de Sainte-Anne-d'Auray en juillet 2017. Il a été condamné devant le tribunal correctionnel de Lorient ce lundi.

Basilique Ste Anne d'Auray
Basilique Ste Anne d'Auray © Maxppp - Yves Salvat

Sainte-Anne-d'Auray, France

Un ancien prêtre âgé de 98 ans a été reconnu coupable d'atteinte sexuelle sur mineur. Il a été condamné à deux mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Lorient ce lundi. Les faits remontent au 15 juillet 2017, lorsqu'une famille de touristes venue du Canada visitait la basilique de Sainte-Anne-d'Auray dans le Morbihan.

Ce jour-là, la mère de famille et ses trois enfants se seraient assis sur des bancs de l'édifice religieux. L'homme jugé hier se serait alors assis derrière, aurait d'abord posé les mains sur les épaules de la benjamine, trois ans et demie, avant de les glisser sous sa robe, de caresser son torse puis son sexe. La petite fille avait tout raconté à sa mère à la sortie, celle-ci avait alors pris en photo le vieil homme, puis avait porté plainte. 

L'ancien prêtre n'était pas à l'audience. Il vit en maison de retraite. Le directeur de l'établissement évoquait il y a deux ans devant les enquêteurs "certaines absences et troubles de la mémoire", une expertise conclut à "une confusion mentale liée à la maladie d'Alzheimer".

L'homme de 98 ans fait déjà l'objet d'une mesure de tutelle, prise au début de l'année. Il a été condamné à deux mois de prison avec sursis et à verser 3.500 euros à la famille canadienne. Il est inscrit au fichier des auteurs d'infractions sexuelles. 

Choix de la station

France Bleu