Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un ancien professeur du Conservatoire de Perpignan mis en examen pour agressions sexuelles sur des fillettes

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

En poste de 2011 à 2017, l’homme est accusé de gestes déplacés par des anciennes élèves. Huit plaintes ont été déposées, et les investigations se poursuivent.

Conservatoire de musique de Perpignan
Conservatoire de musique de Perpignan © Maxppp - Michel Clementz

Perpignan, France

Que s’est-il passé entre les murs du conservatoire de musique de Perpignan ? Huit jeunes filles affirment avoir été victimes de gestes déplacés de la part d’un professeur lors de cours de musique et de solfège. Placé en garde à vue le 23 juillet dernier, l’homme d’une quarantaine d’années a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans" et placé sous contrôle judiciaire.

Selon nos informations, la procédure aurait démarré à l’été 2017. Deux parents d’élèves auraient dénoncé auprès de la direction du conservatoire le comportement "inapproprié" d’un professeur vacataire. "À ce moment-là, il n’y avait encore aucune plainte devant la justice", explique le directeur Daniel Tosi, "mais nous avons pris l’affaire très au sérieux. Nous avons poussé ce professeur vers la sortie, et un signalement a été fait au procureur."

Des centaines de famille à contacter

Depuis plusieurs mois, les gendarmes tentent de réaliser le recensement des éventuelles victimes. Un travail de fourmi : le professeur a officié pendant six ans au sein du Conservatoire de Perpignan, mais aussi dans ses antennes de Canet, Saleilles ou encore Toulouges. L’homme intervenait également dans la cadre des programmes Cham (classe à horaires aménagés musique) de l'Education Nationale, en recevant des scolaires au sein du conservatoire.  

"Au total, ce sont environ 500 enfants qui ont été amenés à fréquenter ce professeur", reconnait Daniel Tosi qui précise avoir transmis tous les listings à la justice. Ces dernières semaines, de nombreuses familles ont été contactées par les enquêteurs. "Cela suscite une vive émotion et des interrogations auprès des parents", explique Daniel Tosi qui a prévu d’organiser une réunion d’information dans les prochains jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu