Faits divers – Justice

Une année record et des inquiétudes pour les douanes auvergnates

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne lundi 20 mars 2017 à 19:35

saisie record en janvier 2016 pour les douanes auvergnates
saisie record en janvier 2016 pour les douanes auvergnates - @ServiceDesDouanes

Alors qu'une manifestation nationale aura lieu jeudi prochain dans les rues de Clermont-Ferrand pour dénoncer la suppression programmée de trois bureaux des douanes en Auvergne, la direction régionale a publié lundi le bilan très positif de son activité en 2016.

L'année 2016 a commencé en fanfare pour les douanes auvergnates avec une saisie record réalisée en janvier par les agents de la brigade de Clermont-Ferrand. 1,4 tonne de résine de cannabis a été interceptée dans un semi-remorque espagnol sur l'A75. Une quarantaine de valises marocaines y étaient dissimulées. Une saisie historique pour l'Auvergne, complétée par la découverte de 100 kilos supplémentaires d'autres produits stupéfiants tout au long de l'année. Si vous ajoutez près de 1000 doses d'ecstasy, le montant global des saisies de drogues avoisine les 3 millions d'euros.

Autre saisie de drogue des douanes auvergnates - Aucun(e)
Autre saisie de drogue des douanes auvergnates - @ServicesDesDouanes

La fraude fiscale et financière pèse lourd

Autres activités : celle liée aux contrefaçons. 4005 articles ont été interceptés pour une valeur marchande de 245 481 euros. Ou encore la lutte contre le tabac de contrebande : près de 360 kg de tabac, cigarettes et cigares sont tombés dans la nasse douanière auvergnate. Autre fraude moins visible mais qui pèse lourd : la fraude fiscale et financière. 1.888.081 euros ont été récupérés dans les caisses de l'état en 2016. Enfin, nouvelle preuve que les douaniers ont aussi un rôle à jouer en matière de sécurité et particulièrement période d'état d'urgence, deux armes à feu et 61 armes blanches ont été saisies en 2016 par les agents auvergnats.

Manifestation nationale jeudi à Clermont-Ferrand

De quoi donner des arguments aux représentants du personnel, qui donneront de la voix jeudi dans les rues de Clermont-Ferrand pour s'opposer à une restructuration globale des services. Une manifestation nationale, à l'appel de l'intersyndicale. En Auvergne, trois départements sur quatre seront privés de toute présence douanière. Les bureaux de Moulins (10 emplois), d’Aurillac (3) et du Puy en Velay (7) seraient en effet condamnés à très court terme. Il ne resterait donc plus qu’un seul bureau de douane à Clermont-Ferrand.

Evaluation des services douaniers en Auvergne en 20 ans - Aucun(e)
Evaluation des services douaniers en Auvergne en 20 ans - @IntersyndicaleDouanes