Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un appartement dédié au deal de drogue démantelé à Charleville-Mézières

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Les policiers, intervenant en flagrant délit, ont trouvé près de trois kilos de produits stupéfiants, des armes et plus de 2500 euros en liquide dans un appartement de Charleville-Mézières. Un homme est mis en examen. L'enquête se poursuit.

Les policiers sont intervenus suite à des informations reçues par des consommateurs
Les policiers sont intervenus suite à des informations reçues par des consommateurs © Radio France - Stéphane Maggiolini

Charleville-Mézières, France

C'est un simple contrôle d'identité qui a conduit les policiers de Charleville-Mézières à un appartement où se vendait de la drogue ce jeudi 28 novembre 2019, dans le quartier de Manchester. Cette fois, le consommateur a parlé. Une heure après, les policiers intervenaient dans le logement suspect. 

Près de 3 kilos de produits stupéfiants, des clients quotidiens

Sur place, les fonctionnaires de police trouvent 2,8 kilos de résine de cannabis, 82 grammes d'herbe, 230 grammes d'héroïne et 5 grammes de cocaïne. Il y en a pour au moins 30.000 euros. Sont également saisis plus de 2500 euros en liquide, un pistolet de défense, un flash-ball, quatre fusils 22 longs rifles et une centaine de cartouches. 

Les coffres-forts laissent penser à un trafic organisé. L'appartement faisait office de supérette où des clients venaient s'approvisionner quotidiennement. Les enquêteurs estiment que cette "affaire" générait plusieurs milliers d'euros de chiffre d'affaire par jour. 

Quatre arrestations, trois gardés à vue, un mis en examen

Sur les quatre personnes présentes dans l'appartement, trois sont placées en garde à vue. Le principal suspect, un homme de 35 ans qui cumule 13 condamnations et 18 mentions au casier judiciaire est mis en examen et placé en détention provisoire le lundi 2 décembre. Selon les enquêteurs, plusieurs clients affirment que c'est lui qui accueillait les consommateurs. 

Philippe Miziniak, directeur départemental de la sécurité publique des Ardennes et Laurent de Caigny, procureur de la République de Charleville-Mézières  - Radio France
Philippe Miziniak, directeur départemental de la sécurité publique des Ardennes et Laurent de Caigny, procureur de la République de Charleville-Mézières © Radio France - Alexandre Blanc

Cet individu n'est pas l'occupant principal du logement. Le locataire, également entendu en garde à vue, a été remis en liberté pour raison de santé. Les enquêteurs le présentent comme quelqu'un de faible psychologiquement et socialement, "pas forcément en capacité de s'opposer" au trafic opéré chez lui. Ils estiment même que les trafiquants pourraient avoir abuser de sa faiblesse. Le troisième individu gardé à vue a été relâché, faute d'éléments suffisants pour l'incriminer et établir son rôle précis. 

Une information judiciaire est ouverte. L'enquête se poursuit et pourrait conduire à de nouvelles interpellations. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu