Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un appel à témoins après la découverte d'un corps sans vie sur le périphérique de Caen

vendredi 8 février 2019 à 19:13 - Mis à jour le lundi 11 février 2019 à 19:25 Par Marcellin Robine et Solène Cressant, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

La police maintient son appel à témoins après la découverte d'un homme mort sur le périphérique de Caen le lundi 4 février dernier. Cet habitant de l'agglomération caennaise était avec des amis en ville vendredi soir, puis il s'est dirigé dans la nuit vers le nord et le périphérique.

Une voiture de police - illustration
Une voiture de police - illustration © Radio France - Oanna Favennec

Caen, France

Toujours aucune piste une semaine après la découverte d'un corps sur le périphérique Nord de Caen. Le commissariat maintient son appel à témoins, mais il n'a reçu quasiment aucun appel. Pourtant, c'est bien la piste d'une collision avec une voiture qui est privilégiée, "c'est impossible que le conducteur ne se soit pas rendu compte du choc" affirme une source proche de l'enquête. 

Un corps découvert deux jours plus tard

Dans la nuit du vendredi au samedi 2 février dernier, un homme de 34 ans originaire d'Hérouville-Saint-Clair rentre d'une soirée avec des amis à Caen, à pied, il n'est jamais arrivé jusque chez lui.  C'est seulement deux jours plus tard que son corps est découvert, dans l'herbe, sur le terre plein central du périphérique, une masse noire, couleur de sa parka, difficile à distinguer pour les automobilistes pourtant nombreux sur cet axe.

Des débris en cours d'analyse

C'est un chauffeur routier qui le remarque depuis sa cabine, entre l'échangeur de la Côte de Nacre et celui de la porte d'Angleterre, plus précisément entre les sorties Pierre-Heuzé et CHU et qui donne l'alerte. Son corps a été autopsié, il est polytraumatisé, porte les traces évidente d'un choc brutal. Les investigations ne permettent pas encore de dire s'il a été propulsé vers le terre-plein ou déplacé. Sur place, les enquêteurs ont recueillis des débris, ils sont en cours d'analyse. 

Si vous pensez avoir des informations, vous pouvez appeler le commissariat de police de Caen au 02 31 29 22 22.