Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un appel à la vigilance en Meurthe-et-Moselle face aux faux gendarmes ou faux policiers

mardi 28 mars 2017 à 18:48 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

La gendarmerie de Meurthe-et-Moselle appelle à la vigilance pour éviter les vols "à la fausse qualité". Des cambrioleurs se faisant passer pour des gendarmes ou policiers trompent la confiance de personnes vulnérables et leur dérobent argent, bijoux et objets en quelques minutes.

Les voleurs ciblent souvent des personnes seules et âgées pour commettre leurs méfaits
Les voleurs ciblent souvent des personnes seules et âgées pour commettre leurs méfaits © Maxppp - Jean-François Frey

Sept enquêtes sont lancées en Meurthe-et-Moselle pour des vols commis depuis le début du mois de février à Custines, Champigneulles, Ville-en-Vermois ou encore Domgermain. Dans trois cas, il s'agit de vols "à la fausse qualité". De faux policiers se sont présentés au domicile de leurs victimes - des personnes seules, âgées, vulnérables - et ont profité de la confiance qu'ils inspirent pour dérober des objets de valeurs, des bijoux et de l'argent.

De la prévention contre les cambriolages... par de faux policiers !

Leur scénario a visiblement convaincu : "ils se présentaient comme voulant faire de la prévention contre les cambriolages", explique le colonel Gwendal Durand, commandant le groupement de gendarmerie de la Meurthe-et-Moselle. "Une fois qu'ils avaient réussi à pénétrer dans le logement, ils demandaient à la victime de leur montrer où se trouvaient les bijoux pour vérifier s'ils étaient en sécurité. Ils détournaient son attention et s'en emparaient". Le message de la gendarmerie ? Méfiance !

Il faut demander la carte professionnelle, lire le nom et si vous avez un doute, ne pas hésiter à composer le 17 pour vérifier si la personne est véritablement en service et si elle exécute bien une mission"

Pour le colonel Durand, "il vaut mieux pêcher par excès de vigilance plutôt que se laisser abuser. Aucun policier ou gendarme ne le prendra mal. Et c'est comme ça qu'on limitera les préjudices". Autres conseils de bon sens : ne pas laisser de porte-monnaie, d'objets de valeur à l'entrée de chez soi. Ni de clés de voiture ou du logement pour ne pas donner de mauvaises idées aux cambrioleurs.