Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un apprenti, victime de harcèlement, porte plainte

jeudi 11 avril 2019 à 6:03 Par Mathilde Vinceneux, France Bleu Provence et France Bleu

Moqueries, violences, humiliations... Un apprenti de 17 ans a été victime de harcèlement durant un an dans son entreprise à Marseille. Pris pour souffre-douleur par huit de ses collègues de travail, il a décidé de porter plainte.

Image d'illustration
Image d'illustration

Marseille, France

Au début, c'était des railleries, des claques sur la tête, des cheveux que l'on tire, et puis ça dérape. Comme cet apprenti est plus jeune que ses agresseurs, il se tait et encaisse des brimades de plus en plus violentes. Au fil des jours, une réelle violence physique s'installe : des coups sur les parties génitales, des tirs de pistolets à billes...  Chez ses collègues, l'effet de groupe pousse ces hommes âgés de 20 à 50 ans à y aller chacun de son idée sadique : on le force à boire de l'alcool, à se plonger dans une poubelle, à se déguiser en fille, tout cela filmé par des téléphones portables. 

Une affaire qui aurait pu très mal finir si la victime, violemment projetée au sol, ne s'était pas luxé un genou. Interrogé par ses parents sur l'origine de sa blessure, il finit par tout avouer et porter plainte. En garde à vue, les agresseurs ont reconnu les faits