Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un an après l'agression d'une femme de 94 ans à Périgueux, l'auteur retrouvé après enquête de la police

-
Par , France Bleu Périgord

C'était il y a un an, presque jour pour jour. Une femme de 94 ans était réveillée par un homme qui cambriolait son domicile à Périgueux. Il était en train de voler la montre qu'elle portait à son poignet. Les gendarmes l'ont l'arrêté par hasard ce mercredi en Corrèze.

la femme portait la montre à son poignet
la femme portait la montre à son poignet © AFP - Patrick Seeger

Le 29 novembre 2019, une femme de 94 ans qui dormait chez elle est violemment sortie de son sommeil par un homme qui est train d'arracher une montre de valeur qui est à son poignet. Quelques instants plus tard, il prend la fuite avec la montre de cette habitante du quartier de Vésone à Périgueux. Il était entré par effraction mais n'a volé que ce bijou.

Identifié grâce à de l'ADN

Quelques heures après les faits, la police scientifique de Périgueux relèvent des empruntes et de l'ADN. Un homme d'une vingtaine d'années, connu des services de police, est alors identifié, mais est introuvable. Le quarantenaire est alors inscrit au fichier national des personnes recherchées.

Ce mardi 2 décembre dans l'après-midi, alors qu'il circule sur l'autoroute A20 à Uzerche, en Corrèze, il fait l'objet d'un simple contrôle de gendarmerie. En passant son nom au registre des personnes recherchées, les gendarmes identifient l'agresseur présumé. Alertée, la police de Périgueux est allée récupérer celui qu'elle cherchait depuis un an. 

Placé en garde à vue, il dit ne pas se souvenir des faits. Il sera jugé en comparution immédiate ce vendredi 4 décembre au tribunal de Périgueux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess