Faits divers – Justice

Un an après, l’enquête continue dans l’affaire Eva Bourseau à Toulouse

Par Faustine Mauerhan et Magalie Lacombe, France Bleu Toulouse mercredi 3 août 2016 à 10:51

L'immeuble de la rue Merly à Toulouse où a été retrouvé le corps.
L'immeuble de la rue Merly à Toulouse où a été retrouvé le corps. © Radio France - Anne Pincson Du Sel

Le 3 août 2015, Eva Bourseau était retrouvée morte dans une valise remplie d’acide à Toulouse. Un an après, l’enquête est loin d’être finie. Les deux principaux mis en cause étaient encore entendus par plus tard que ce mardi.

Sans nouvelle d’Eva Bourseau depuis plusieurs jours, le 3 août 2015, les pompiers découvraient l’horreur dans son appartement du quartier Arnaud Bernard à Toulouse. Le corps de la jeune femme est recroquevillé, dans une malle en plastique, pleine d’acide. Le corps était censé se dissoudre comme dans la série américaine « Breaking Bad ».

Un an plus tard, l’enquête continue et est loin d’être terminée. Les juges en charge de l’instruction ont même réentendus les deux principaux mis en cause pas plus tard que ce mardi 2 août. Ils cherchent toujours à comprendre exactement qui a fait quoi et pourquoi.

Le point sur l'enquête par Magalie Lacombe

Pour l’heure les deux étudiants, Zakarya et Taha continuent de se renvoyer la balle et aucun ne reconnaît avoir porté le coup mortel. Les enquêteurs cherchent aussi à définir le caractère prémédité ou pas, du meurtre, qui justifie pour l’instant toujours, leur mise en examen pour assassinat. En attendant les résultats des expertises psychiques et psychiatriques, ils sont toujours en détention provisoire.

Le troisième homme suspecté à l’époque des faits, d’abord pointé du doigt comme le commanditaire du meurtre, a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire, lui. Son dossier pourrait être correctionnalisé puisque sa responsabilité a été fortement revue à la baisse dans la nouvelle version des suspects, celle d’un cambriolage qui aurait mal tourné.

Une 4ème personne avait été mise en examen également dans les premiers temps de l’enquête. Une jeune femme poursuivie à l’époque pour trafic de stupéfiants.

Les deux principaux mis en cause ont encore été confrontés, quasiment un an jour pour jour après les faits.

Partager sur :