Faits divers – Justice

Un an après la disparition d'Antoine à Clarensac, le collectif reste mobilisé

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère et France Bleu mercredi 1 mars 2017 à 6:32

Antoine a disparu le 1er mars 2016 à Clarensac
Antoine a disparu le 1er mars 2016 à Clarensac - Gendarmerie Calvisson

Il y a un an, le 1er mars 2016, Antoine âgé de 16 ans disparaissait à Clarensac près de Nîmes. Le collectif "Antoine" mobilisé depuis le début organise un rassemblement ce dimanche 5 mars.

C'était il y a un an et presque un an après Lucas. Le 1er mars 2016 Antoine Zoia, 16 ans disparaissait à Clarensac. Ce mardi 1er mars 2016 en début d'après-midi Antoine est parti se promener, il devait se rendre dans un bureau de tabac. Antoine n'est jamais revenu chez lui. Il avait visiblement l'habitude d'aller se balader, mais jamais très longtemps. Très vite les gendarmes ont entamé des recherches, en vain.

Un an de recherches vaines

Un collectif s'est formé, plusieurs rassemblements ont eu lieu, des recherches ont mobilisé tout le village de Clarensac régulièrement mais Antoine est resté introuvable. Des campagnes d'affichage continuent aussi d'être diffusées à travers toute la France. La photo de l'adolescent est souvent visible à côté de celle de Lucas, l'autre adolescent gardois qui a disparu à Bagnols-sur-Cèze en mars 2015.

Aucun lien n'a été établi entre les deux disparitions mais les enquêtes se poursuivent pour retrouver les deux garçons.

Un lâcher de ballons et un mannequin challenge ce dimanche

Pour marquer les un ans de sa disparition, les proches d'Antoine organisent un grand rassemblement ce dimanche 5 mars à Clarensac, à 11h30 au stade de football de la commune, un lâcher de ballon et un mannequin challenge sont prévus.