Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un arsenal découvert chez l'ancien militaire qui a menacé son ex femme avec un pistolet à Besançon

-
Par , France Bleu Besançon

Huit armes, dont sept non déclarées ainsi que plus de 30 kg de munitions : c'est l'arsenal découvert ce mercredi par les policiers de Besançon lors de la perquisition chez l'ancien militaire arrêté le soir du réveillon de Noël, avec un pistolet chargé, devant le domicile bisontin de son ex femme.

Munitions (illustration)
Munitions (illustration) © Maxppp - HIELY Cyril

Besançon, France

Le Colt 45, chargé, qu'il avait entre les mains le soir de son interpellation par les policiers à Besançon, est loin d'être la seule arme en sa possession. En plus de ce pistolet automatique, détenu sans déclaration en préfecture, cet ancien militaire de 38 ans est le propriétaire de pas moins de sept autres armes, dont six non déclarées également ! 

Winchester, Remington ou encore 34 kg de munitions saisis à son domicile

C'est même un arsenal qu'on découvert les enquêteurs, ce mercredi, lors de la perquisition menée à son domicile où ils ont aussi saisi plusieurs caisses de munitions, 34 kg au total (!), retrouvées aux côtés d'un autre pistolet automatique Browning ou encore une Winchester et un fusil Remington, énumère notamment Margaret Parietti, vice-procureure de la République de Besançon qui précise que l'ex soldat est aujourd'hui licencié dans un club de tir sportif...

L'ex mari armé sera convoqué en février devant le tribunal

Remis en liberté, sous contrôle judiciaire, après sa garde à vue et son déferrement devant le juge des libertés et de la détention, l'homme sera jugé en février prochain devant le tribunal correctionnel de Besançon pour port et détention d'armes non déclarées.
Dans la soirée du réveillon de Noël, ce 24 décembre, il avait été interpellé - très alcoolisé et armé - par les policiers dans le quartier de Planoise, au pied de l'immeuble de son ex femme qu'il menaçait par SMS et qui avait alerté la police. Elle n'a finalement pas déposé plainte depuis l'arrestation qui s'était déroulée dans le calme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu