Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un stock d'armes découvert chez un homme incarcéré à la suite de violences conjugales

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Les policiers d'Avignon ont mis la main sur un véritable arsenal mercredi matin au domicile d'un homme recherché à la suite de violences conjugales. Une dizaine de fusils et sept armes de poing ont été saisies. L'homme a été incarcéré à la prison du Pontet.

les armes saisies par les policiers d'Avignon au domicile de l'homme violent
les armes saisies par les policiers d'Avignon au domicile de l'homme violent - .

Un homme de 35 ans a été incarcéré ce jeudi soir à la prison du Pontet à la suite de violences conjugales à l'encontre de son ex conjointe. L'homme lui a infligé un violent coup de crosse au visage avant de la menacer ainsi que leur très jeune enfant. L'altercation portait sur le droit de garde de leur bébé âgé d'une dizaine de jours à peine. 

Selon nos informations, il s'était déjà rendu coupable de violences sur sa femme avant et pendant sa grossesse. 

Dix fusils, sept armes de poing et un grand nombre de munitions 

La victime a aussitôt prévenu la police qui est intervenue ce jeudi matin au domicile de l'homme violent. Les policiers du RAID de Marseille ont épaulé leurs collègues d'Avignon lors de cette intervention. A l'intérieur du domicile, les enquêteurs ont découvert une dizaine de fusils et sept armes de poing, certaines détenues sans autorisation ou bien transformées illégalement. Un grand nombre de munitions a également été saisi. 

Placé en garde à vue puis présenté au parquet, l'homme a été incarcéré à la prison du Pontet. Il sera poursuivi pour violences conjugales et détention non autorisée d'armes. Les armes ont été détruites. Quant à la victime, elle s'est vue prescrire une interruption de travail de plusieurs jours.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess