Infos

Un Australien condamné à perpétuité pour le meurtre d'une jeune Savoyarde

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu mercredi 26 octobre 2016 à 11:24

Sophie Collombet, originaire de Saint Julien Montdenis en Maurienne, retrouvée morte en 2014 dans un parc de Brisbane
Sophie Collombet, originaire de Saint Julien Montdenis en Maurienne, retrouvée morte en 2014 dans un parc de Brisbane - Capture Facebook

Benjamin Milward, un Australien de 28 ans, a été condamné à la réclusion à perpétuité ce mercredi pour le meurtre en 2014 de Sophie Collombet, une jeune Savoyarde étudiante à Brisbane.

Le meurtrier de Sophie Collombet a été condamné ce mercredi à la réclusion à perpétuité par la justice australienne. En mars 2014, cette jeune savoyarde alors âgée de 21 ans avait été retrouvée morte dans un parc de Brisbane ou elle vivait depuis quelques mois. La jeune femme originaire de Saint-Julien-Mont-Denis (Savoie), une petite commune de Maurienne de 1600 habitants, était arrivée en Australie en février 2013 pour étudier le commerce à la Griffith University. Attaquée sur le chemin de son appartement alors qu'elle rentrait de cours, elle avait succombé à un traumatisme crânien à la suite de coups violents.

Un crime sexuel

L'accusé Benjamin Milward, un australien de 28 ans, qui avait plaidé coupable au début du mois, est condamné pour avoir battu à mort Sophie Collombet. Sa peine de prison à vie est assortie d'une période de sûreté de 25 ans. Il a également été condamné à 15 ans de réclusion pour viol, avec confusion des deux peines. Son ADN avait été retrouvé sous les ongles de sa victime. L'instruction a également révélé qu'il avait pris de la méthamphétamine, une drogue de synthèse, et consommé de l'alcool le jour de l'agression.

La famille de Sophie présente à l'énoncé du verdict

Les parents et le frère de Sophie étaient présents en Australie pour entendre l'énoncé de la sentence, dans la voix de la juge Ann Lyons : "Vous avez permis à vos désirs sexuels de vous dominer, vos agissements étaient ceux d'un lâche" a t-elle lancé à l'attention de Benjamin Milward, dont les actes selon elles "défient l'entendement".

"Nous sommes satisfaits que soit la peine maximale qui a été appliquée, même si rien ne pourra nous ramener Sophie. (...) Nous devons continuer à vivre pour Sophie parce qu'elle aimait la vie."

— Guillaume Collombet, frère de la victime

Les parents et le frère de Sophie Collombet ce mercredi au tribunal de Brisbane - Maxppp
Les parents et le frère de Sophie Collombet ce mercredi au tribunal de Brisbane © Maxppp - Dan Peled

L'affaire avait suscité une forte émotion à Saint-Julien-Mont-Denis (Savoie), en Maurienne. Le 16 avril 2014, quelques jours après le drame, une marche blanche avait réuni plusieurs centaines de personnes en hommage à Sophie.

Le 16 avril 2014, une marche blanche en hommage à Sophie avait réuni plusieurs centaines de personnes à Saint Julien Mont-Denis - Maxppp
Le 16 avril 2014, une marche blanche en hommage à Sophie avait réuni plusieurs centaines de personnes à Saint Julien Mont-Denis © Maxppp - Sylvain Muscio

Partager sur :