Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Faits divers – Justice

Un automobiliste en fuite après un accident mortel en Loire-Atlantique

mardi 4 octobre 2016 à 9:10 - Mis à jour le mardi 4 octobre 2016 à 14:46 Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan et France Bleu

La gendarmerie est toujours toujours à la recherche d'un automobiliste à l'origine d'un accident mortel lundi après-midi près de Machecoul en Loire-Atlantique. L'homme a pris la fuite à pied après avoir percuté une voiture dans laquelle une mère de famille de 47 ans a été tuée.

L'accident s'est produit au lieu-dit la Chevalerie à Saint-Etienne-de-Mer-Morte
L'accident s'est produit au lieu-dit la Chevalerie à Saint-Etienne-de-Mer-Morte - @googlemaps

Saint-Étienne-de-Mer-Morte, France

Une automoboliste de 47 ans est morte ce lundi après-midi dans une collision avec une autre voiture, l'accident s'est produit à un carrefour sur la commune de Saint-Etienne-de-Mer-Morte à la limite de la Loire-Atlantique et de la Vendée près de Machecoul. La victime, une mère de famille, était avec ses deux fillettes de 2 ans et demi et 5 ans. Elles ont été grièvement blessées et transportées au CHU de Nantes.

Important dispositif de recherche mis en place

Le conducteur de l'autre voiture, une BMW, a pris la fuite à pied après le choc. Cet homme qui habite le même village que la victime est activement recherché depuis lundi soir. Plusieurs brigades de gendarmerie sont mobilisées ainsi qu'une équipe cynophile. Lundi après-midi un hélicoptère a survolé le secteur pendant plusieurs heures. A l'école de Saint-Etienne-de-Mer-Morte où est scolarisée l'ainée des fillettes, une cellule psychologique a été mise en place.